4

Je veux éviter le subjonctif imparfait parce qu'il donne à ma phrase une couleur soutenue que je ne recherche pas.

Bien que les réformes religieuses et politiques d’Akhénaton fussent impondérables dans le règne d’Amenhotep III, la période d’Amarna est inextricablement liée à celui-ci.

Ce serait une erreur que de remplacer fussent par furent ou étaient, car (dans ce contexte) bien que demande le subjonctif. Mais je veux éviter le subjonctif imparfait. Comment devrais-je rephraser?

3

On peut éviter l'emploi du subjonctif tout en gardant le même sens. Voici ma proposition: "Malgré l'impossibilité de prévoir les réformes religieuses et politiques d'Akhénaton, pendant le règne d'Amenhotep III, la période d’Amarna est inextricablement liée à celui-ci".

  • C'est une bonne solution d'éviter la forme conjuguée. Et si on se sent l'âme en verve, on peut même se permettre d'employer le plus rare nonobstant. – RomainValeri Feb 24 '15 at 15:39
4

Le subjonctif passé.

Bien que les réformes religieuses et politiques d’Akhénaton aient été imprévisibles pendant le règne d’Amenhotep III, la période d’Amarna est inextricablement liée à celui-ci.

(J'ai remplacé « impondérable » qui signifie « dont l'effet n'est pas calculable ni prévisible mais peut être déterminant » et est donc inapplicable ici, quelque chose ne peut avoir un effet que sur ce qui le suit, pas sur ce qui le précède. Je ne suis pas pour autant sûr que « imprévisible » ait le sens désiré.)

A noter que c'est la forme classique aussi. Les subjonctifs imparfait et plus-que-parfait ne s'employant qu'avec un verbe de principale au passé et « est liée » étant un présent, « fussent » et « eussent été » n'auraient pu convenir.

1

Tu peux toujours utiliser le présent du subjonctif:

Bien que les réformes religieuses et politiques d’Akhénaton soient impondérables

  • Pas vraiment, parce que j'essaie de dire qu'à l'époque du règne d'Amenhotep III, on ne pouvait pas prédire ce qui allait arriver dans le règne de son successeur Akhénaton. On ne dirait pas « À l'époque d'Amenhotep III, on ne peut pas prédire... », mais plutôt « À l'époque d'Amenhotep III, on ne pouvait pas prédire... » – Pertinax Feb 21 '15 at 12:41
  • @TheThunderChimp: Tu dois donc utiliser l'imparfait. – Toto Feb 21 '15 at 12:49
  • Présent historique – Édouard Feb 21 '15 at 13:11
  • @PapaPoule: Don't worry, I've done an edit. – Toto Feb 23 '15 at 13:43
1

I’m not sure if you wanted to avoid only the subjunctive imperfect, or the imperfect altogether, but if the “simple” imperfect (de l'indicatif) (or past historic) is acceptable, you could perhaps also consider the following (please note also that, as in the other answers, I question somewhat your use of ’impondérables” and I would also agree that you might consider changing “dans” to “pendant”):

Même si les réformes religieuses et politiques d’Akhénaton étaient/(furent) ?_____ ? (imprévisibles/?inimaginables?) pendant le règne d’Amenhotep III, la période d’Amarna est inextricablement liée à celui-ci.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.