2

Est-ce qu'il y a une expression en français comme « Partner in crime » ?

2
  • Merci d'expliquer l'usage de l'expression anglaise dans la question. Mar 4, 2015 at 8:53
  • Tout simplement « complice ».
    – Veo
    Mar 5, 2015 at 8:26

4 Answers 4

3

Complices dans le crime (Larousse). Cela dit, on ne peut pas vraiment parler d'une expression consacrée, même si elle semble parfaitement correcte — rien chez Le Grand Robert (2005), par ex.

Édition : la réponse d'Iside m'évoque aussi les « larrons » bibliques, et de là les “larrons en foire” — d'après le Grand Robert:

S'entendre comme larrons en foire, à merveille, comme des voleurs qui sont de connivence pour monter un coup.

1
  • 4
    Je dirait juste complice. C'est suffisant en l’occurrence. Utiliser crime ici impliquerait un crime réel (alors que partner in crime est généralement métaphorique).
    – Circeus
    Mar 4, 2015 at 1:00
6

Je pense que l'on dit "complice"

http://www.thefreedictionary.com/complice

4

"Des acolytes" traduit bien l'expression "Partners in crime".

3
  • 2
    J'aime bien acolytes, oui, qui est souvent employé en ce sens. On a aussi compères ou comparses dans certains contextes plus littéraires que judiciaires. Mar 5, 2015 at 9:38
  • Pas vraiment, non. Un acolyte est toujours un inférieur alors que partner est neutre de ce point de vue. Et on peut parler d'acolyte même si le but n'est pas néfaste, alors que partner in crime est soit à but néfaste soit utilisé ironiquement. Mar 6, 2015 at 23:11
  • Un acolyte n'est pas toujours un inférieur mais toujours un complice. Pour le reste tout dépend du contexte, de l'intention de celui qui parle ou qui écrit. "Partners in crime" est souvent utilisé de façon taquine ou ironique. We will have to agree to disagree.
    – Iside
    Mar 6, 2015 at 23:42
0

Ignoring “généraux,” this Ngram using “Hitler et ses * ” puts “collaborateurs” right behind “Iside’s answer (acolytes) and just ahead of the other answers (complices).

Although the “to cooperate treacherously” sense of collaborate is used in French primarily to refer to the “collabos” of “39-45,” even without its “treacherous” notion, collaborateur/trice could still capture at least the metaphoric sense of “partner in crime.”

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.