2

En allemand, il est complètement normal d'utiliser des expressions comme « Vokabeltrainer », « Grammatiktrainer », etc. pour désigner un certain type de logiciel qui propose des exercices interactifs (souvent sous forme de drill-and-practice).

La maison d'édition PONS utilise apparemment l'expression « entraîneur de vocabulaire » pour traduire « Vokabeltrainer » : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.nomtek&hl=fr

Curieusement, des recherches Google pour les mots « entraîneur » et « s'entraîner » me donnent très peu de résultats qui concernent le contexte de l'e-learning...

  • Est-ce que l'usage du nom « entraîneur » vous semble bizarre dans ce contexte ? Est-ce qu'il existe une meilleure expression pour désigner un tel logiciel ?
  • Est-ce que le verbe pronominal « s'entraîner » s'utilise dans ce contexte ?
3

Généralement, le mot « entraîneur » est presque exclusivement associé à une personne dans le contexte sportif. Alors, à mon avis, un « entraîneur de vocabulaire », hors contexte du logiciel dont on parle, ce serait une personne préparant d'autres personnes à un concours portant sur le vocabulaire...1

Au GDT, on retrouve à l'entrée didacticiel (extraits) :

Définition
Logiciel spécialisé dans l'enseignement d'une discipline, d'une méthode ou de certaines connaissances.

Termes privilégiés
didacticiel n. m.
- normalisé par l'Office québécois de la langue française (janvier 1986)
logiciel éducatif n. m.
logiciel d'enseignement n. m.
logiciel d'apprentissage n. m.
logiciel pédagogique n. m.
apprenticiel n. m.
- Le terme apprenticiel est un synonyme peu répandu de didacticiel.

[ Le grand dictionnaire terminologique (GDT) ]

Le même genre d'entrée dans FranceTerme comporte une note:

  1. Un logiciel éducatif peut comporter un module de contrôle des connaissances acquises par l'utilisateur.

[ FranceTerme - termes recommandés au Journal officiel de la République française.]


Par ailleurs, « entraîner » ne pose aucun problème en contexte:

Former, soumettre quelqu'un à une activité physique ou intellectuelle de manière à créer une aptitude ou une habitude.

Dans sa forme pronominale, on peut donc imaginer pouvoir s'entraîner au vocabulaire français (voir aussi peut-être s'exercer à; mais prendre garde à se pratiquer). On peut donc penser au didacticiel d'entraînement au vocabulaire; comme composante, on peut référer au module. Plusieurs combinaisons sont ainsi possibles, mais je ne saurais dire laquelle est la meilleure.


Il y avait peut-être des contraintes (longueur) à l'élaboration des menus du site web de PONS. On peut aussi avoir opté à dessein pour l'idée du sport ou de la compétition, vu leur popularité. Ou, plus simplement, on se sera fié à Google translate. Oui, pour moi c'est bizarre ici, et je crois que c'est inadéquat; reste qu'en contexte c'est parfaitement compréhensible, à mon avis.


1. Dans le domaine de l'aide à la formation en aéronautique, il semble qu'on ait déjà utilisé « entraîneur » (system trainer, rear crew trainer). Ailleurs, on a préféré « d'entraînement » (appareil d'entraînement, avion d'entraînement, c'est-à-dire essentiellement un simulateur). On retrouve aussi, dans la direction opposée pourrait-on dire, le système d'apprentissage dans un contexte où c'est l'utilisateur qui entraîne un système à reconnaître son écriture, par exemple; je le mentionne pour qu'on l'évite.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.