14

Il y a le verbe épépiner pour l'action d'enlever les pépins d'un fruit.

Je cherche désespérément s'il existe un mot pour l'action d'enlever les épines (d'une tige de rose par exemple ← Ben non, les roses ont des aiguillons ! Merci Knu ! :) ou s'il faut juste garder l'expression « enlever les épines ».

  • 3
    Et les épines, à quoi servent-elles ? – Un francophone Oct 1 '11 at 18:32
  • 2
    En passant les rosiers ont des aiguillons (pas des épines). – Knu Oct 1 '11 at 19:15
  • «[La rose dit:] “Quant aux grosses bêtes, je ne crains rien, j'ai mes griffes.” / Et elle montrait naïvement ses quatre épines. Puis elle ajouta: “Ne traîne pas comme ça, c'est agaçant. Tu as décidé de partir. Va-t'en.” / Car elle ne voulait pas qu'il la vît pleurer. C'était une fleur tellement orgueilleuse...» —Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince – ﺪﺪﺪ Jun 6 '17 at 13:24
13

A mon avis, il n'y a pas vraiment de verbe autre que « enlever les épines » — si c'était le cas, l'expression « enlever une épine du pied » n'existerait probablement pas.

Sinon, on pourrait envisager désépiner, j'imagine (dépiner étant sans doute à éviter).

Edit: merci à Knu de me rappeler que Google Books existe. J'y trouve un article de Francine Gerhard-Krait sur le préfixe dé(s)-¹. L'auteur y mentionne que désépiner, s'il existait, conviendrait aux roses mais pas aux pieds. l'exemple de la poussière dans l'oeil de la page précédente est aussi similaire — on ne peut pas pour autant dépoussiérer l'oeil.

¹ Francine Gerhard-Krait. Enlever une poussière vs dépoussiérer : le préfixe dé(s)- fait le ménage. In Kognitive Linguistik und Neurowissenschaften: Referate des gleichnamigen EUCOR-Kolloquiums im Herbst 1998 in Freiburg. Ed. Georges Kleiber, 1999.

  • 2
    +1 pour dépiner! – Knu Oct 1 '11 at 19:22
  • 3
    Vu que l'outil des floriculteur pour enlever les épines s'appelle un Enlève-épines, je pense qu'il n'y a pas de terme spécifique. – Sylvain Peyronnet Oct 1 '11 at 20:07
  • Il est vrai que "Merci, tu m'as désépiné le pied !" ne sonne pas très bien et on a bien fait de garder l'expression initiale. – LudoMC Oct 1 '11 at 23:01
  • @SylvainPeyronnet Merci, ça confirme bien la réponse de Joubarc mais les floriculteurs n'ont donc pas d'enlève-aiguillons du coup suite au commentaire de Knu ? – LudoMC Oct 1 '11 at 23:03
  • 2
    @Knu Tu déconnes, là. Très étymologiquement. – RomainValeri Jun 12 '12 at 12:02
4

Ce serait désaiguillonner qui est par exemple cité dans un dictionnaire FR/EN de 1833.
Mais attention ça n'a rien à voir avec aiguiller et aiguillonner (bien qu'une plante munie d'aiguillons est dite aiguillonnée, le sens communément compris est tout autre).

Ainsi on pourrait comprendre dissuader, donc je te conseillerais plutôt d'utiliser enlever les aiguillons tout simplement.

  • Je ne peux pas et citer et moissoyer, mais effectivement, ça ne semble pas être une solution (et on aura compris que je ne suis pas partisan de « laisse tomber, dis-le autrement »). – Nikana Reklawyks Nov 19 '12 at 4:01
2

Un terme technique proche trouvé dans Le Littré, qui pourrait faire une 'trouvaille' littéraire (ou un exemple tiré par les cheveux) :

dépingler : Enlever les épingles d'une toile tendue par les bords.

A un enfant s'extrayant d'un buisson d'épineux, son père passementier :

"Viens là que je te dépingle!"

La traduction française de l'anglais unpin ne renvoie aucun dépinglé comme usage courant.

Les épines, épingles, échardes s'enlèvent donc sans bruit (sans jargon particulier), mais parfois avec des cris de douleur.

  • +1 parce que c'est le plus invraisemblable pour ma collection, et aussi parce que c'est bien écrit. (Outre que ça répond parfaitement à la question.) – Nikana Reklawyks Nov 19 '12 at 4:02

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.