4
  • C'est le pas possible traduire.
  • C'est pas possible le traduire.
  • C'est pas possible traduire-il.

ou comment?

8

Mot à mot :

Ce n'est pas possible de le traduire.

Transposé (déplacement de la négation, pour une traduction plus soutenue):

Il est impossible de le traduire.

  • 1
    merci pour la réponse. Porquoi non "C'est pas possible de le traduire."? – dragonmnl Apr 18 '15 at 14:02
  • 1
    Il manque le ne dans votre commentaire : "Ce n'est pas ..." mais vous pourrez entendre cette formule familière dans la bouche des enfants. "C'est pas possible, c'est pas possible qui m'ait fait ça ! à moi !" [suppression du ne et mauvaise grammaire ensuite] est une tournure à n'utiliser que pour évoquer des propos argotiques, ou a utiliser dans des dialogues humoristique, mais surtout pas à l'écrit (à moins de le remettre dans son contexte). – cl-r Apr 18 '15 at 14:06
  • merci beaucoup ;) – dragonmnl Apr 18 '15 at 14:09
  • 2
    Pour nuancer le propos de cl-r (que je rejoins totalement sur l'ensemble), la négation "tronquée" C'est pas possible de ... n'est pas utilisée que par les enfants. C'est la version relachée et informelle qu'on entend à l'oral bien plus souvent que la version complète, quel que soit l'age des interlocuteurs. – RomainValeri Apr 19 '15 at 0:59
7

Cette périphrase est aussi lourde qu'inutile. La traduction qui s'impose est:

C'est intraduisible.

4

Personnellement, je favoriserait C'est impossible à traduire plutôt que impossible de le traduire tant que le verbe est seul. Dès qu'il s'agit d'une clause infinitive, par contre, il faut effectivement revenir à de (par ex. C'est possible/impossible de le traduire de cette manière.).

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.