10

J'ai l'impression de voir et d'entendre (radio, TV, collègues...) de plus en plus souvent le mot cranberry, employé en lieu et place de canneberge, en France.

(Et je grogne à chaque fois.)

Il semble que cet usage n'a pas d'acceptation formelle: le TLF, le Robert (petit, 2010), n'en font pas mention. L'académie non plus, dans sa version en ligne. Enfin, je n'ai pas souvenir d'avoir entendu ou vu ce mot employé dans la langue française avant 2005 ou 2010.

Pourtant, Google ngram donne une vision très différente de cette évolution:

enter image description here

Ceci me surprend - c'est un euphémisme - et tend à donner tort à mon impression:

  • Cranberry semble avoir toujours été plus ou moins usité, avec un sursaut vers la fin des années 90 qui pourrait donner l'impression d'une arrivée soudaine.

  • Mais canneberge a connu un essor plus fort encore, et ce dès la fin des années 80. Aujourd'hui, à en croire cette courbe, on devrait le voir bien plus souvent que cranberry

C'est d'autant plus clair si l'on ne s'intéresse qu'aux quarante dernière années: enter image description here

Comment expliquer ce décalage? L'un serait-il utilisé par la presse et l'industrie tandis que l'autre serait plutôt employé dans des publications spécialisées, de type recherche, par exemple ?

  • 1
    C'est dans un documentaire TV de 2009, Cap Cod, le temps des cranberries, que j'ai appris le mot français canneberge. – mouviciel Apr 23 '15 at 15:09
  • 3
    On rencontre aussi airelles dans ce sens (même si ma compréhension est que ce mot est plus générique que canneberge) – Un francophone Apr 23 '15 at 15:36
  • Au Québec, je n'ai jamais entendu cranberry en français, toujours, systématiquement, canneberge. – Kareen Apr 23 '15 at 16:25
  • 2
    Je note qu'au corpus 2009, le mot d'origine iroquoienne atoca dépasse légèrement le terme anglais. – user3177 Apr 23 '15 at 20:37
  • 1
    @Unfrancophone : +1 , j'ai personnellement toujours connu "airelles" et pensais qu'il s'agissait d'un synonyme quand j'ai plus tard découvert canneberge, comme traduction de cranberry d'ailleurs. Je viens juste de découvrir qu'il s'agissait d'un terme plus générique, la myrtille étant une airelle, comme la canneberge. – Laurent S. Apr 24 '15 at 8:58
4

Wikipédia indique :

La canneberge, [...] ou encore souvent appelée par son nom anglais dans les produits industriels en Europe, cranberry, est un arbrisseau [...].

Et plus loin :

Dénominations

En France, on nomme cette plante également grande airelle rouge d’Amérique du Nord. Cependant le terme anglais « cranberry » tend à s'imposer en France, parce que l'industrie agroalimentaire (principalement une société américaine) et l'industrie cosmétique privilégient pour leurs produits ce terme anglophone


Voir la référence 6 de l'article au sujet de la société Ocean Spray; on remarquera aussi que cette appellation cranberry est faite sur le site français et non sur le site québécois.

  • Merci Yohann. Oui, j'ai également vu cette page avant d'écrire. Elle correspond à l'observation que je fais, et qui pourtant est contredite par les statistiques d'usage de ngram. D'où ma question... – Shlublu Apr 23 '15 at 14:44
  • 1
    @Shlublu Si ta question est Est-ce que l'appelation cranberry est officielle? La réponse est non, je n'ai pas trouvé non plus un seul dictionnaire en faisant une référence officielle. Je répondais plutôt à la question Vu que l'appellation n'est pas officielle, pourquoi ces statistiques? Dont la réponse est : L'industrie l'utilise. Si après, tu te demandes pourquoi l'industrie l'utilise, je dirais que c'est que ce sont souvent des multinationales. – Yohann V. Apr 23 '15 at 14:52
  • Ça fait partie de ce qui me surprend: "l'industrie l'utilise", ça fait s'attendre à une augmentation de l'utilisation du mot cranberry, et à une diminution ou une stagnation du mot canneberge. Or c'est l'inverse que l'on voit: canneberge explose après 2000, là où cranberry n'a qu'un petit sursaut qui retombe, pour rester à peu près aussi utilisé qu'il l'a toujours été. C'est vraiment surprenant ! – Shlublu Apr 23 '15 at 15:30
  • Ma question est mal rédigée cependant, c'est ton commentaire qui me permet de le voir. Je vais l'améliorer. – Shlublu Apr 23 '15 at 15:32
  • @Shlublu peut être que cette augmentation est due à une réaction des médias ou d'une marque bio de parler d'un produit en l'appelant par son nom francophone et en mettant en exergue notre devoir de conservation de notre patrimoine ... Je ne sais pas – Yohann V. Apr 24 '15 at 6:15
2

En complément, hormis l'impact très contemporain que pourrait avoir une société en particulier, il m'apparaît difficile de tirer une conclusion au sujet de l'usage du mot anglais au corpus français...

En décortiquant les résultats pour « cranberry », on voit des interférences de la part de toponymes (US, Canada, aussi ici, deux entrées supplémentaires en Irlande), de patronymes. Qui plus est, on retrouve semble-t-il une vaste quantité de textes en anglais, soit directement (voir inversement au corpus anglais dans une moindre mesure), soit se trouvant à l'intérieur d'une publication avec un titre en français par exemple ?? C'est sans compter les multiples possibilités de variantes du genre « le cranberry en anglais c'est la canneberge » c'est-à-dire le cas de dictionnaires, parfois bilingues, et divers contenus en lexicographie; dans ces cas, plus on parle de canneberge, plus on parle de cranberry. Il n'est pas clair comment l'on doit débusquer tout ça avec l'interface (cranberry en début de phrase sans article etc. est-il un indice), mais qu'on parle du mot anglais et qu'on en disserte ne nous apprend rien sur l'usage consistant à l'utiliser au lieu de canneberge. Il faut enlever le lissage des résultats pour mieux sentir l'impact des données brutes sur la courbe. Quand canneberge/cranberry s'alignent à l'an 2000, est-ce un ensemble de documents bilingues qui sont entrés au corpus ? En 1959 il y a eu des craintes au sujet des pesticides utilisés dans la production à l'époque (cranberry cancer scare); on aurait pu penser que c'eût été reflété de manière significative visuellement: non. Il faut connaître la date exacte de l'introduction en grand volume du jus de canneberge en France par la grande entreprise pour voir, parce que ce qui précède semble peu significatif.

Il faudrait accéder au corpus brut, enlever les textes anglais et tous les éléments identifiés puis utiliser des requêtes mieux adaptées pour voir si il y a des tendances. Dans tous les cas à mon avis ça semble être une entreprise périlleuse considérant ce qui a été dit, et peut-être faut-il justement utiliser un corpus davantage spécialisé.

  • 1
    Je ne m'étais pas rendu compte de tous ces biais. C'est limpide. Enfin, le fait que ce n'est pas gagné est limpide... Merci Amphiteóth! – Shlublu Apr 27 '15 at 6:53
1

Quand le mot français existe, pourquoi utiliser le mot anglais, même si l'industrie agro-alimentaire tente de vous l'imposer? Venez faire un tour au Québec, vous achèterez et consommerez des canneberges.

Anglophones will buy cranberries.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.