1

Je m’intéresse à son utilisation dans des expressions comme « accuser réception de ». Comment expliquer cette acception en général (sans restreindre la généralité) ?

Mal nommé, le site web « des expressions françaises décortiquées » ne décortique ni son sens ni son étymologie; ce site n'en réitère que le sens, que je comprends déjà et dont je ne m’enquiers pas.

2

Pour accuser le §3 du petit Robert, pour la locution citée :

Signaler, rendre manifeste :

  • [Religion] Accuser ses péchés => confesser
  • Accuser réception : donner avis qu'on a reçu.

et au §4 :

  • [Figuratif] Indiquer, montrer, révéler ... ; [Locution familière] Accuser le coup : montrer par ses réactions qu'on est affecté, physiquement ou moralement.

Il s'agit de remplir une obligation à laquelle on ne peut surseoir, sous peine d'être accusé de faux témoignage.

Alors que l'on pourrait témoigner [de son plein gré] d'avoir reçu, on est obligé (dans le cas d'une lettre recommandée par exemple) d'accuser le coup, cela nous engage moralement, voire juridiquement.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.