3

Étrangement, le Wiktionnaire et le CNRTL manquent d'entrées pour cette préposition.

  1. Compte tenu de l'existence de « après », comment et pourquoi « d'après » a-t-elle surgi ?
    « d'après » m'apparaît redondante ; « après », aurait-elle pu épouser toutes ses acceptions ?

  2. Que signifie la préposition « de » élidée, dans « d'après » ?

Veuillez m’aider à approfondir la définition. Je constate l’Erreur Étymologique. Mais quelles sont des façons correctes d’interpréter cette acception ?

  • 1
    J'ai du mal à saisir pourquoi tu perçois une redondance entre ces deux expressions. Je ne leur connais aucune utilisation commune. Il est vrai que dans certains cas, « d'après » peut être traduit en anglais par « after » mais c'est assez exceptionnel (je n'ai qu'un seul cas en tête, « he was named after his grandfather »). Après, l'origine de la construction de cette expression est effectivement intéressante. – Chop May 22 '15 at 5:56
  • Quelle Erreur ? – Stéphane Gimenez May 22 '15 at 8:52
1

Je relève juste le 4e sens de après qui n'est pas relié à une relation spatiale ou temporelle :

Indique sur quoi portent certaines actions ou intentions.

  • Au Labo, c’est après Boucherot que j’ai demandé.
  • Nahoum l'apprit et vint hurler après moi.
  • Les chiens aboient après le facteur, ils en ont méchamment après lui.
  • Venez vite ! Les clients s’emportent après le personnel de la réception.

Je vais commencer par ta deuxième question qui permet de répondre en partie à la première:

2) "après" seul indique une personne ou une chose sur laquelle repose l'action, le "de" permet de d'exprimer la référence qu'on fait à cette personne/chose ayant effectué une action.

• Par exemple :

D'après ma mère, il ne faut pas parler aux inconnus.

"Après ma mère" aurait signifié une relation de ma mère à l'action de parler aux inconnus.

"D'après ma mère" fait référence à ma mère donnant un conseil, celui de ne pas parler aux inconnus.

• Exemple du wiktionaire pour le sens de "Selon ; conformément à."

La religiosité, soit au lieu de la réalité l'apparence, remplace donc la religion au Morvan, du moins d’après quelques écrivains.

Ici, "après quelques écrivains" aurait fait référence à des écrivains pratiquant la religiosité, alors qu'on veut faire référence à des écrivains écrivant sur la religiosité.

• Et pour le sens de "En conséquence de." :

D’après ces observations, il est possible que notre théorie soit inexacte.

On ne parle pas du fait d'observer (avec "après"), mais bien des informations relevées lors de ces observations("d'après").

1) Comme vu dans 2), ce n'est pas une redondance mais une référence à une action effectuée par ce qui suit "après" et non une référence à l'action actuelle.

0

Aucune des deux acceptions courantes de l'expression « d'après » ne peut être remplacée par un simple « après ».

Le TLFI indique bien la première, locution prépositionnelle signifiant « suivant la norme, le modèle de » (en anglais: according to, from), par exemple :

Les Misérables, d'après Victor Hugo. -> based on a book from Victor Hugo .

Quand « d'après » est une locution adjectivale servant à indiquer la postériorité, il peut être remplacé par « suivant » mais pas par « après » sans « d' ».

Le jour d'après = Le jour suivant. -> The day after

Quand il s'agit d'une préposition, pas de « d' »:

Deux jours après leur arrivée -> Two days after their arrival.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.