3

Je me demandais, pourquoi met-on toujours un "X" à mieux, mais, par exemple, nous ne mettons pas de "X" à lieu (je sais que c'est un nom, mais c'est le premier mot finissant avec « eu » auquel j'ai pensé)? Je peux comprendre que c'est invariable mais pourquoi seulement mieux? (ou peut-être y en a t-il d'autre, mais pour l'instant aucun autre me viens à l'esprit).

Je ne veux pas de parce que c'est ainsi ou quoi que ce soit, mais j'aimerais s'avoir s'il y a une raison historique, un règle de grammaire?

  • 1
    Et je sais que c'est peut-être une question sans intérêt, mais je détestes rester avec des "parce que c'est ainsi"... – Simon Dugré Jun 30 '15 at 15:04
  • 1
    La question n'est manifestement pas sans intérêt, puisqu'elle t'intéresse (et cl-r, mais il s'intéresse à tout alors ça ne compte pas ;-) – RomainValeri Aug 6 '15 at 11:47
7

Mieux du latin melius, de melior "meilleur"

Lieu du latin locus

... mais mieux s'écrivait mielz, melz, miex au Xe siècle, et rarement mius, ... alors que lieu (dans sa notion spatiale) s'écrivait loc au même moment, puis leu au XIIIe, puis lieu.

Mieux résulte donc d'une évolution calligraphique différente de celle de lieu.

4

Mieux résulte donc d'une évolution calligraphique différente de celle de lieu.

L'évolution en question résulte essentiellement des abréviations de scribes.

En effet, dans l'orthographe miex que cl-r indique dans sa réponse, le x représente en fait la combinaison de lettre us (ou possiblement uz, voire l'une ou l'autre indifféremment, cela n'a guère d'importance). Ce u est l'évolution normale d'un -l en fin de syllabe ou devant une autre consonne (d'où des alternance comme -al/-aux et col/cou).

Plus tard, la signification du x ayant été oubliée, on rétablit les -u prononcés, mais non écrits, toutefois ce procédé s'appliqua sans restaurer les -s présents dans les pluriels d'origine. D'où l'abondance de mots avec pluriels en -ux en français moderne cohabitant avec des pluriels en -us, qui la plupart du temps sont tout simplement des mots postérieurs à cette évolution phonétique et orthographique.

De fait, ces deux mots ont la même évolution, du moment qu'on compare mieux non pas au singulier, mais bien au pluriel de lieu!

  • Très intéressant. J'adore ce genre d'explication. – Simon Dugré Aug 29 '16 at 12:41

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.