7

En argot, une « bafouille » est une lettre.

L'étymologie de « bafouille » indique que le mot dérive de « bafouiller », ce qui en soit est assez évident, mais je ne vois pas le lien de signification entre les deux.

Pourquoi et comment « bafouille » en est-il venu à désigner une lettre ?

4

Une bafouille désigne une lettre (où l'on bafouille quelques mots à son interlocuteur) comme un blabla peut désigner un discours (... et nous avons écouté son blabla pendant 30 minutes... très intéressant au demeurant) : en argot, il est courant d'employer des termes péjoratifs même s'il n'y a aucune intention de dévaloriser.

Par ironie et auto-dérision, certainement.

  • 1
    Ce n'est peut-être pas très clair, mais ma question porte plus sur la relation entre bafouille et bafouiller que sur celle entre bafouille et lettre. – Joubarc Oct 12 '11 at 13:45
  • C'est ma réponse qui n'était pas assez claire. J'y ai fait apparaître ce lien: l'usage a voulu que ce soit une bafouille, mais ça aurait aussi bien pu être un bafouillage. Je ne crois pas que qui que ce soit ait choisi, au final. – Shlublu Oct 12 '11 at 16:23
1

Hypothèse : on bafouille quand on est intimidé, en particulier dans les circonstances formelles. Exactement les mêmes circonstances où on est amené à écrire une lettre.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.