5

Est-ce qu'il y aurait une différence de sens entre :

1) Qu'est-ce que ça te fait ?

et

2) Qu'est-ce que ça peut te faire ?

8

La première formule semble demander une réponse qui exprime un sentiment, une sensation, en retour :

Qu'est-ce que ça te fait si j'appuie là ?

La seconde semble demander une raison pour que l'action puisse déclencher un sentiment ou une sensation :

Qu'est-ce que ça peut te faire si j'enlève mes chaussures ?

  • 4
    En insistant sur le fait que la 2ème phrase est un brin ironique/rhétorique... La réponse fortement sous entendue est "Cela ne me concerne effectivement pas", dans le sens qu'il n'y a aucune raison que l'action décrite ne dérange la personne à qui on parle... – Random Aug 18 '15 at 7:34
6

Pas tant une différence de sens qu'une différence légère d'usage. "Qu'est-ce que ça te fait?" est généralement suivi d'une condition/d'un contexte ("Qu'est-ce que ça te fait si je trompe ma femme? C'est pas de tes affaires!"), tandis que "Qu'est-ce que ça peut te faire?" est plus souvent utilisé comme phrase entière. Le sens reste toutefois le même.

Au Québec, le #1 est plus commun dans la langue parlée, mais le #2 est plus commun à l'écrit.

  • En France, la phrase "Qu'est-ce que ça te fait si je trompe ma femme? C'est pas de tes affaires!" semble moins utilisée (à l'oral) que "Qu'est-ce que ça peut te faire si je trompe ma femme? C'est pas de tes affaires!". – Random Aug 18 '15 at 15:38
  • @Random C'est ce que je croyais aussi! Au niveau des dialogues/de la langue familière, le français écrit du Québec est souvent calqué du français parlé de France. Culturellement, les Québécois ont tendance à associer "bon français" ou "français universel" avec le français de France, outre ses anglicismes et son dialecte local. – Nils Aug 18 '15 at 20:54

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.