4

Je voudrais savoir s'il existe quelques particularités dans l'usage des temps et des modes des verbes après que qui remplace une autre conjonction (si, quand, parce que, etc.).

J'ai déjà trouvé qu'il y a l'exception pour si : on utilise le subjonctif (Si je pars sans parapluie et qu'il pleuve …), donc y a-t-il d'autres exceptions, ou existe-il quelque règle de concordance dans ce cas-là?

  • 2
    Où peut-on trouver qu'il faut écrire « Si je pars sans parapluie et qu'il pleuve » plutôt que « Si je pars sans parapluie et qu'il pleut » ? – jlliagre Nov 8 '15 at 14:30
  • 2
    C'est une "formule". On peut trouver dans le Grevisse des exemples: Comme si la Mère de Dieu résistait et qu’il fallût la vaincre à force de prières et d’objurgations ( Barrès, Colline insp., p. 95). — Comme s’il était arrivé jusqu’au bord même d’un abîme et qu’il le trouvât à ses pieds (Jaloux, Le reste est silence, ix). — Comme si vous bandiez un arc et que soudain vous ayez lâché sa corde (Butor, Modification, p. 223). Comme j'ai compris, l'utilisation du subjonctif n'est pas obligatoire, mais je m'intéresse à d'autres exceptions, parce que le français n'est pas ma langue maternelle. – Lisitsa Nov 8 '15 at 14:45
  • 2
    Ces exemples ne sont pas très convaincants pour justifier la phrase de la question initiale qui me paraît toujours incorrecte jusqu'à preuve du contraire. Il aurait fallu écrire par exemple « Comme si je partais sans parapluie et qu'il pleuve ». – jlliagre Nov 8 '15 at 19:35
  • 1
    Dans ce cas-là vous pouvez regarder 'Remarque' sur la page 283 de 'Nouvelle grammaire du français. Cours de la civilsation française de la Sorbonne', Y. Delatour, Hachette: - Si votre CV nous intéresse et que vous soyez disponible, nous vous enverrons une lettre d'embauche. – Lisitsa Nov 8 '15 at 19:58
  • 2
    « S’il réussit le bac et qu’il obtienne une mention » et « Si votre CV nous intéresse et que vous soyez disponible » ne sonnent vraiment pas bien pour moi. Si c'est grammaticalement correct, ce n'est clairement pas utilisé couramment. Utiliser la forme présente est préférable à mon avis : « S’il réussit le bac et qu’il obtient une mention ». – Random Nov 9 '15 at 9:07
1

À considérer les commentaires sur la question posée et les illustrations littéraires érudites données, je proposerais volontiers l'explication suivante : Les deux variantes « Si...+ indicatif et que + indicatif » et « Si...+ indicatif et que + subjonctif » se différencient par l'accent porté ou non sur la conditionnalité du second élément par rapport au premier.

Je précise : dans le premier cas, les deux propositions (partir sans parapluie) et (il pleut) sont mises sur le même plan. Dans la seconde, on introduit une subtile subordination : « Si je pars sans parapluie et que dans ce cas il pleuve... ». Le second élément suppose la réalisation du premier (voir l'exemple avec le bac et la mention), ce qui amène l'usage du subjonctif.

C'est finaud, rare, mais superbe stylistiquement...

0

On peut considérer les deux parties de manière un peu distincte:

  • la première: si je sors, ou si je sortais

A le que de la deuxième est synonyme de s'il arrive que

  • la deuxième est équivalente à : s'il arrive (ou s'il arrivait) qu'il pleuve => subjonctif

B le que de la deuxième est une sorte de conjonction : synonyme de et si

  • la deuxième est équivalente à : s'il pleut => indicatif

Le cas A suppose que le phénomène est lié à la sortie.

le cas B est une conjoncton plus simple.

Explication proche de celle de Chambaron.

Et après il faut aussi avoir des temps compatibles.

Autres cas

avant que => subjonctif: avant qu'il ne vienne

après que => indicatif ou subjonctif si la proposition est sûre ou incertaine

afin que => plutôt subjonctif

Il y en a certainement bien d'autres ...

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.