4

Je suis en train de voir Persepolis et j'ai rencontré la phrase suivante :

Tu vas voir, elle va te bouffer la cervelle.

Je n'ai pas compris cette expression. Quel est le sens de bouffer la cervelle ?

4

Bouffer, de langue populaire, dans le sens d'« [a]bsorber totalement quelque chose, accaparer quelqu'un » (Larousse), avec généralement l'idée ici d'une opération pénible pour la personne, comme dans se laisser (être) bouffer par qqc. ou qqn. (TLFi). Il est bon de rappeler que bouffer origine de gonfler les joues d'air, puis expirer ; éventuellement de gonfler les joues de nourriture, devenant par métonymie essentiellement manger, au figuré dans le sens de totalement, agressivement.

Avec cervelle, comme synonyme familier de cerveau, on a déjà des locutions du même thème (Casser la cervelle de qqn, lui taper sur la cervelle. L'énerver, l'exaspérer ; Se creuser la cervelle. Réfléchir, essayer de résoudre un problème ; Mettre la cervelle de qqn à l'envers. Le bouleverser ; Tenir qqn en cervelle (vx). Lui donner des inquiétudes). On y réfère aussi comme le siège de l'affectivité (« j'ai cru m'apercevoir tout d'un coup que Lady Falkland occupe, dans ma cervelle, beaucoup de place ; − trop de place. » Farrère).


Donc vu la forme pronominale, il peut s'agir de se laisser absorber, de laisser une personne, une idée, prendre toute la place dans son esprit, de la laisser attiser ses émotions, dominer ses pensées, ou de lui permettre d'empiéter avidement sur (ce qui reste de) son univers intérieur.

4

"Bouffer la cervelle à quelqu'un" has a very simple translation in the Indianized flavor of English - we would say it means "to eat one's head", i.e to bother someone either by manipulating them to use their brains too much, or by trying to brainwash them.

  • 2
    Dans le cas présent l'expression à probablement le sens de "brainwash" je suis d'accord. Cependant, cette expression peut aussi signifier que quelque chose est obsédant. Quelqu'un qui est criblé de dettes peut aussi avoir la cervelle bouffée par ses problèmes. – Hakim Feb 16 '16 at 9:47
  • 5
    Et n'oublions pas le sens littéral aussi... à priori plus rarement utilisé jusqu'à une invasion zombie, mais quand-même... – Laurent S. Feb 16 '16 at 9:48
  • @Hakim, merci! Je ne savais pas cette significance de l'expression. – Anupama G Feb 16 '16 at 9:54
  • @LaurentS. Haha! – Anupama G Feb 16 '16 at 9:55
  • @Laurent tout à fait – Hakim Feb 16 '16 at 9:56

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.