17

Pour les dates, on peut souvent lire « l'an mil », ou « le douze Juillet deux mil quatre », il me semble que l'on trouve surtout mil dans les comptes rendus et les documents officiels. Est-ce juste une question de style ou existe-t-il une règle précise pour l'emploi de mil ou mille ?

19

Selon les Clefs du français pratique de Termium (gouvernement du Canada), mil ne peut être utilisé que pour l'écriture des années entre 1001 et 1999, car il vient du latin « mille » qui signifie un seul millier. Mille vient du latin « milia » qui signifie plusieurs milliers. Il ne peut pas être utilisé lorsqu'il n'est pas suivi d'un autre nombre, ni lorsqu'il est précédé d'un multiplicateur (p. ex. deux mille).

La Banque de dépannage linguistique de l'Office québécois de la langue française ajoute que mil ne peut pas être utilisé pour les années précédant l'ère chrétienne.

Dans tous les cas, l'usage de mil est considéré vieilli et n'est jamais obligatoire. Mille est donc à privilégier.

8

Il est dit dans le petit Larousse : « Dans les dates on écrit indifféremment mille ou mil. ». Dans la réalité je n'ai vu écrit mil que dans l'expression an mil. A moins de vouloir écrire dans un style de français ancien, il est sage de n'employer mil que pour an mil.

  • Et encore, Termium (lien fourni par Kareen) préconise l'usage inverse : « l'an mille », « l'an mil neuf cents ». – Gilles Jan 7 '12 at 18:11
5

Pour faire simple, j'aurais tendance à dire "jamais". Mille est presque toujours écrit "mille", et j'ai beau chercher, les rares fois où je l'ai vu utilisé étaient dans des textes de notariat, ou des livres type fantasy.

En gros, en tout cas en Français de métropole, "mil" est désuet et très très peu, voire jamais utilisé. Ca peut être différent pour du Québecois cependant.

Seule exception: l'expression "l'an mil", qui doit être orthographiée ainsi et pas "l'an mille".

  • 4
    Même « l'an mille » peut très bien s'orthographier comme ça. Et Termium (lien fourni par Kareen) interdit même « l'an mil » (je me demande pourquoi). – Gilles Jan 7 '12 at 18:05
  • Oui, ça "peut", mais après, si on voulait respecter l'expression, ça serait "l'an mil"; je suis bien conscient que ça change pas grand chose par contre. Même cas que "a priori" et "à priori" par exemple. – Cristol.GdM Jan 7 '12 at 21:43
2

En France "mil" est (encore) systématiquement utilisé par l'administration pour les documents officiels comme les extraits de naissance ou d'état civil

  • On dit « extraits d'actes de naissance », pas « extraits de naissance ». « Mil » ne se rencontre que pour les actes indiquant une date du dernier millénaire. « Deux mil » est incorrect car « mil » est l'ancien singulier de mille et « mille » l'ancien pluriel. Voir réponse de Kareen. – jlliagre Jun 8 '16 at 7:14
  • 1
    Encore vrai en France en 2017! – Van Du Tran Aug 3 '17 at 1:06
1

Je confirme : "mille" au pluriel, "mil" au singulier et à l'ancien.Comme on est en train de supprimer peu à peu les difficultés de l'orthographe, écrivons mille...

0

J'ai reçu hier mon extrait d'acte de naissance, il est indiqué mille neuf cent qu....-... et non mil.

Je lis ici et là que seulement sur les documents administratifs de l'État civil on indique mil pourtant sur mon document il a été écrit sous la forme mille, par contre, pour mes parents nés 25 ans plus tôt, c'est la forme mil. Par conséquent, je pense que mil est désuet. On doit mettre mille à présent.

0

J'ai le compte rendu d'un jugement de tribunal Français de 2018. C'est bien écrit "Mil" à la fin. Je pense que seule l'administration continue d'utiliser cette orthographe.

AINSI JUGÉ ET PRONONCÉ PAR MISE À DISPOSITION AU GREFFE DU JUGE DE L’EXÉCUTION PRÈS LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE, LE QUATRE DÉCEMBRE DEUX MIL DIX HUIT.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.