6

I recently set my Facebook UI to use French. I noticed that there's an option to mark all notifications as read, which is translated as "Tout marquer comme lu." But then there's an option to "Show All" of something else which is translated as "Afficher tout."

Why is it not "Tout afficher"?

6

Afficher tout is short for Afficher tout (le contenu) and isn't technically wrong.

Though I'll agree with you, as a native speaker, Tout afficher sounds better to me.

  • 6
    IMO it is simply because of the English "Show all" (and not "All show") influencing the translator to put "Afficher tout" rather than "Tout afficher". – JeanBlaire May 27 '16 at 8:58
  • 1
    It most likely is. – MadWard May 27 '16 at 8:59
2

Dans une phrase complète, comme pronom indéfini en objet direct, ce peut être l'un ou l'autre au choix : « soit avant l'infinitif ou entre l'auxiliaire et le participe, — soit [...] après l'infinitif et le participe. » (LBU14, §300, d, 2°). Par exemple :

[...] faut-il [...] tout miser sur un avenir neuf [...] ? (Merleau-Ponty)
Des hommes voulaient monter aux étages supérieurs pour achever de détruire tout. (Flaubert)

On note (§300, R8) aussi que tout devant un verbe ni à l'infinitif ni à un temps composé est un archaïsme littéraire.


À l'impératif on construit avec le verbe d'abord (affiche tout), et il y aurait peut-être de surcroît confusion à l'oral avec l'emploi pronominal si on inversait (tout affiche(x) par opposition à tout s'affiche ou même toute affiche etc.). Si on exprimait directement afficher tout le contenu (plutôt que tout par opposition à pas tout, pour ainsi dire), il serait possiblement de registre (très) familier, à l'oral, sinon douteux de le voir précéder le verbe, alors qu'en principe il ne peut le modifier comme adverbe (tu vas tout ranger ta chambre (oral tr. fam.) par opposition à tu vas ranger toute ta chambre). Enfin on a le tout comme nom, dans le sens de la totalité, afficher le tout, et non l'inverse. En résumé, hormis le cas où il s'agirait d'une locution figée, la grammaire s'articule dans un cadre plus vaste que celui de la locution, soit celui de la phrase dans laquelle celle-ci s'insère ; ici on a des choix pour la position du pronom indéfini, et différents usages selon l'analyse de tout. On discute aussi ailleurs de ce qu'on trouve le plus usuel et d'autres influences.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.