9

Connaissez-vous des équivalents de cette expression qui permettent d’illustrer ce point (si possible avec humour) :

Quand on a expérimenté quelque chose de bien, il est difficile de revenir à quelque chose de moins bien.

Ou (merci à cl-r)

Quand on a goûté/essayé à …, il est difficile de s’en passer.

L'expression citée ci-dessus se focalise sur le prix. Je cherche une expression avec une connotation moins matérialiste.

Edit : je cherche une expression qui permettrait de comparer des expériences, "après avoir fait cette expérience (incroyable), celle-ci (qui est bien, mais pas incroyable) parait un peu moins bien.

  • Il semble y avoir énormément de réponses possible à cette question, qui ne s'adaptera qu'à des contextes particuliers. Pouvez-vous donner le contexte dans lequel vous voulez utiliser cette expression ? – Random Jun 6 '16 at 13:05
  • 2
    La différence entre Petrossian et Hénaff n'est pas uniquement tarifaire! – mouviciel Jun 6 '16 at 13:55
  • Il y a un proverbe, qui a donné un titre de film, sur cette idée: Plus on s'élève et plus dure sera la chute. Ça me fait aussi penser au conte du pêcheur et sa femme des frères Grimm et bien sûr à l'histoire d'Icare. – mouviciel Jun 8 '16 at 8:11
  • "L'expression citée ci-dessus se focalise sur le prix", c'est faux. Même s'il y a une connotation luxieuse avec la réference au caviar, ce dernier n'en est pas moins plus rafiné que le pâté et ce, en dehors de toutes considérations pécuniaires. – Casimir et Hippolyte Jul 2 '16 at 0:20
  • "après avoir fait cette expérience (incroyable), celle-ci (qui est bien, mais pas incroyable) parait un peu moins bien." => "Je m'en fous comme de mes premières règles." – Casimir et Hippolyte Jul 2 '16 at 0:38
6

La structure habituelle de la phrase est : Quand on a goûté/essayé à …, il est difficile de s’en passer.

Quel malheur de revenir au pain noir quand on a goûté au pain blanc.

... signe que l’on s’est échappé d'une 'misère' un moment bien trop court.

Bigre, une deux chevaux après une Rolls Royce, quelle chute !

Quel gadin ! Un roman à l'eau de rose après une idylle parfaite !

Du pipeau après le Grand Orchestre de Paris, quel dénuement !

L'odeur du fennec après celle des roses d’Ispahan, c'est rude !

C'est un vrai plaisir de manger du foie de morue après un chocolat noir !

Reprendre la bure après la soie, ça gratte !


Complément, suite aux commentaires

Escalader la dune du Pilat après le Mont-Blanc, c'est faire les deux sommets les plus hauts d'Europe !

Finir "Amiral de la flotte du bassin du jardin du Luxembourg de Paris", après trois Transat en solitaire, quelle carrière !

G.O. l'été, olé-olé ! Barman l'hiver... monde à l'envers.

  • Assez complexe comme question, puisqu'elle demande quelque chose de non matérialiste, or la phrase que vous proposez est beaucoup plus agréable à l'oreille mais reste néanmoins matérialiste. Je me demande d'ailleurs si il est possible d'enlever la notion de matérialisme dans cette expression. – Gautier C Jun 6 '16 at 9:31
  • 1
    @GautierC -- La référence au pain noir est le symbole de la misère et des luttes du XIXe siècle. – cl-r Rendez confiance à FL Jun 6 '16 at 9:36
  • d'accord ! replacé dans le contexte, je comprend mieux ! :) Je retire donc mon hypothèse ;) – Gautier C Jun 6 '16 at 9:38
  • cl-r merci pour tes réponses (j'ai bien aimé la dernière !). Mais je cherche une expression qui permettrait de comparer des expériences, "après avoir fait cette expérience (incroyable), celle-ci (qui est bien, mais pas incroyable) parait un peu moins bien. J'ai pu updater ma question grâce à toi. – Lisa Jun 7 '16 at 15:11
  • 1
    @Lisa -- Pour un début de suite... – cl-r Rendez confiance à FL Jun 7 '16 at 16:33

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.