2

J'ai vu plusieurs fois le terme « avant que » + subjonctif pour parler du futur. Par exemple :

Je veux parler avec mon frère, avant qu'il ne parte.

Je veux exprimer que avant un état, il y avait un autre état. En anglais, je dirais :

"Before I was a doctor, I was a student."

Pour cette situation, est-ce que l'on utilise le terme « avant que » et le subjonctif ? Sinon, que dirait-on ?

Alors, je dirais instinctivement :

« Avant que j'étais médecin, j'étais étudiant. »

Dans mon exemple, j'utilise l'indicatif. Je veux indiquer aussi que je suis encore médecin, alors je ne suis pas sûr si je dois utiliser l'imparfait ou le présent.

1
  • Puet-être la réponse est-elle déjà ici.
    – None
    Jul 16, 2016 at 15:15

2 Answers 2

2

Comme le sujet est le même, il faut dire:

Avant d'être médecin j'étais étudiant.

Dans les autres cas, on emploie le subjonctif:

Avant qu'il ne soit trop tard j'ai fait des études.

De manière générale - mais cela peut se discuter et c'est un autre débat -, si le sujet est le même entre la principale, et la subordonnée, circonstancielle, etc., on doit employer l'infinitif dans la seconde.

Exemples:

Je veux qu'il mange => OK

Je veux que je mange => Je veux manger.

Je travaille pour que nous vivions => OK

Je travaille pour que je vive => Je travaille pour vivre.

Je réfléchis avec qu'il parte => OK

Je réfléchis avant que je parte => Je réfléchis avant de partir.

5
  • La distinction "même sujet" et "autre cas" n'est pas pertinente parce que dans une phrase il y a avant de et c'est la préposition de qui entraîne l’infinitif et dans l'autre phrase il y a avant que qui peut être suivi soit d'un subjonctif, soit d'une construction avec un infinitif.
    – None
    Jul 16, 2016 at 17:36
  • @Laure désolé, mais ce n'est pas lié à la conjonction, c'est tout aussi vrai avec "après que", "pour que", si le sujet est le même => dans ce cas on bascule à l'infinitif. Jul 16, 2016 at 18:06
  • Bien sûr que l'emploi de l'infinitif est lié à la préposition "de" , on ne peut pas avoir de subjonctif après la préposition "de". La pertinence est entre les emplois de "avant de" "avant que" et "avant que de". Par ailleurs Grevisse dit que « l'infinitif équivalent à une proposition circonstancielle se rapporte généralement, pour la clarté , au sujet de la proposition principale. Il m'a parlé avant de partir = avant qu'il parte....L'infinitif peut ne pas se rapporter au sujet de la principale, lorsque aucune équivoque n'est à craindre.»
    – None
    Jul 16, 2016 at 18:20
  • @guillaumegirod-vitouchkina Pouvez-vous élaborer votre réponse un peu ? Je suis un peu perdu. Jul 24, 2016 at 11:53
  • 1
    @PatrickSebastien , autres exemples. Jul 24, 2016 at 12:34
0

Il faut utiliser le subjonctif

Avant que je sois médecin, j'étais étudiant.

voire un infinitif (avec avant de plutôt que avant que) :

Avant d'être médecin, j'étais étudiant.

3
  • la seconde n'est pas bonne. Il faut un infinitif. Jul 16, 2016 at 15:28
  • @guillaumegirod-vitouchkina: Je ne comprends pas ta remarque, il y a bien un infinitif dans la seconde phrase.
    – Toto
    Jul 16, 2016 at 15:48
  • rectificatif: la seconde est la bonne. La première ne peut pas être utilisée. Jul 16, 2016 at 15:56

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.