3

Seules des bardes pourraient accoucher de de telles histoires !

Am I correct in thinking that:

  1. "accoucher de" in the sense of "come up with (an idea)" needs to be accompanied by "de"?

  2. in order to express the idea of "some such stories", you cannot omit "de" from "de telles histoires"?

So the question is: how to handle the duplicate use of the "de"?

  • 3
    Definitely a typo, there should only be one de. Where did you find that sentence? – Laure SO - Écoute-nous Jul 24 '16 at 6:29
  • Oh, I was trying to translate a sentence from English, and I didn't know how to handle the two consecutive "de"s. In such a case, is it necessary to omit one of the two and keep only one? Merci. – Con-gras-tue-les-chiens Jul 24 '16 at 6:48
  • My bad. Then it's an excellent question! Will try to answer. – Laure SO - Écoute-nous Jul 24 '16 at 7:34
  • Yep, you'll never read or hear "de de". If I am correct it's the same for "to to" in english… – Stéphane Jul 25 '16 at 15:49
8

Seules des bardes pourraient accoucher de telles histoires.

C'est l'article partitif qui disparaît.

Après la préposition de on omet l'article indéfini pluriel et l'article partitif. En effet les contractions :

  • de+des ; de+du ; de+ de la ; de+de l'

sont impossibles, et on ne fait pas la répétition non plus. On peut expliquer cela en disant que c'est pour éviter la répétiion du son /d/. Ceci est inné chez les francophones et c'est une faute qu'il ne font jamais, on ne l'enseigne comme règle que dans l'enseignement du français langue étrangère (FLE). Par exemple, voir cette page.

Voici quelques exemples ou je fais ressortir la disparition de l'article (partitif ou pluriel) :

  • J'ai vu des gens mais j'ai vu beaucoup de gens.
  • Il y a des fleurs sur la pelouse mais la pelouse est remplie de fleurs.
  • Elle a eu des jumeaux mais elle a accouché de jumeaux.
  • Je veux de l'eau mais je veux plein d' eau j'ai envie d' eau.

The verb is accoucher de and plural indefinite article des and partitive articles du/de la/des are omitted when following preposition de. This is to avoid repetition of the /d/ sound. French natives do not repeat it by instinct (it is a mistake they never make) but it is taught as a rule in FLE courses (Français Langue Étrangère).
See here (2.3.2 Omission of plural indefinite des after the prepostion de) and here (4.1.1 Omission of the article after prepositions).

  • Est-ce que l'article partitif disparaît vraiment ? J'ai vu beaucoup de la pièce mais je suis parti avant la fin. Dans les exemples donnés, il me semble qu'il ne s'agit pas de partitifs : un peu de citron (massif) contraste avec un peu du citron (partitif). – GAM PUB Jul 24 '16 at 7:41
  • @GAMPUB les deux cas, pluriel des et partitif, sont présents dans mes exemples, je n'ai pas jugé utile de distinguer, ça ne change rien. Par contre si ta remarque émet le doute sur disparition de la préposition ou de l'article, je donne la règle telle qu'elle est toujours enseignée aux apprenants de FLE. C'est une règle généralement admise par les spécialistes. – Laure SO - Écoute-nous Jul 24 '16 at 8:26
  • Dans les trois premiers exemples, il s'agit clairement de pluriels: je n'ai pas vu une partie des gens, il n'y a pas une partie des fleur, elle n'a pas eu une partie des jumeaux. Le quatrième est bien un partitif pour la première phrase mais pas pour la seconde... Les règles généralement admises par les spécialistes sont parfois différentes de celles établies par les spécialistes : pour les partitifs, voir les exemples donnés dans le commentaire précédent. – GAM PUB Jul 24 '16 at 10:44
  • 1
    @GAMPUB Dans « un peu du citron », il y a un article défini : un peu de ce fruit-là. Si c'était un article partitif (un peu de pulpe ou de jus) qui viennent d'un ou plusieurs fruits), on dirait « un peu de citron ». – Gilles 'SO nous est hostile' Jul 25 '16 at 6:44
  • 1
    @GAMPUB Dans « beaucoup de pièces », de est un article partitif. Dans « beaucoup de la pièce », de est une préposition et la est un article défini. Dans « un peu du citron », du n'est pas un article partitif, c'est la préposition de contractée avec l'article défini le. J'ai l'impression que tu t'emmêles les pinceaux, soit dans l'analyse des phrases soit dans la terminologie grammaticale. – Gilles 'SO nous est hostile' Jul 26 '16 at 10:58

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.