2

[ TLF : ] B. − Qqn/qqc. relève de qqn/qqc.
1. [Le suj. désigne une pers., un attribut d'une pers. ou un territoire] Être subordonné à quelqu'un/quelque chose, dépendre de quelqu'un/quelque chose. [...]

  1. Le plus souvent dans un cont. admin. ou judiciaire.
    Être de la compétence, du ressort (de quelque chose).

  2. Être du domaine de quelqu'un/quelque chose, appartenir (à quelqu'un/quelque chose).

[ Etymonline : ] [...] from Old French relever "to raise, relieve" (11c.) and directly from Latin relevare "to raise, alleviate, lift up, free from a burden," from re-, intensive prefix (see re-), + levare "to lift up, lighten," from levis "not heavy" (see lever).

The notion is "to raise (someone) out of trouble." From c. 1400 as "advance to the rescue in battle;" also "return from battle; recall (troops)." Meaning "release from duty" is from early 15c. [...]

L'étymon latin explique et partage les autres sens de « relever » que je comprends et donc que je ne cite pas ci-dessus. Pourtant, je ne perçois pas le glissement vers les sens ci-dessus.

2

Ma lecture de l'étymologie du CNRTL est que le glissement s'est fait à partir du sens de relever comme "libérer quelqu'un d'un engagement".

La dépendance hiérarchique est alors vue comme une libération : relever de quelqu'un (être sous sa responsabilité), c'est aussi être relevé de sa propre responsabilité

L'ordre chronologique de l'étymologie correspond (1549 pour "libérer quelqu'un", 1573 pour "etre dans la dépendance de") , mais l'origine du glissement sémantique n'est pas attestée

exemple :

l'armée relève la population de l'obligation de se défendre des invasions ( au sens de "libérer quelqu'un d'un engagement")

a pu glisser en :

la charge de la défense des invasions est relevée par l'armée

puis :

la charge de la défense des invasions relève de l'armée

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.