1

Il s'agit du sujet de la compatibilité des verbes pour fins de coordination (avec la conjonction et) quand ils partagent le même complément (par ellipse, distributivité), plus particulièrement des verbes transitifs indirects qui introduisent donc leur complément avec une préposition (à, de etc.) :

(1) Penser à [tr. ind. ; direct, sans à, serait concevoir etc.] et discuter de [tr. ind.] quelque chose.
(2) Penser à quelque chose et en discuter.


(3A) Au dedans et au dehors de la ville.
(3B) Aux environs ou dans la ville [peu correct]
(3C) Aux environs de ou dans la ville. [pas incorrect mais peu usité]
(4A) Une grammaire grecque et systématique. (X)
(4B) Une grammaire grecque systématique.
(5) J'enlace et je berce son âme. (Baudelaire)
(6) La dignité de l'homme consistoit dans son innocence à user et dominer sur les creatures. (Pascal)
(7) Le maître d’hôtel n'aurait pas osé et n'aurait même pas eu assez d'imagination pour prédire une guerre longue et indécise. (Proust)
(8) L'esprit qui l'anime fera triompher le pays aux côtés et sur le même rang que ses vaillants et chers alliés. (de Gaulle, 6 juin 1943)
(9) On le voyait au passage entrer ou sortir de son cabinet. (Pagnol)
(10) Entrer et sortir de.

[ Exemples extraits des §§ 260-269, 1042, Le bon usage, Grevisse et Goose, ed. Duculot, 14e ]

Dans le premier exemple, penser à introduit un complément indirect dont on fait l'ellipse du régime (quelque chose) de la préposition (à) pour le présenter plus loin avec discuter, lui aussi transitif indirect. On aura assurément le réflexe de remanier avec un pronom (2). La cohérence des régimes quand deux verbes partagent un même complément devient une préoccupation surtout au 16e (LBU14). Les exemples (3-10) illustrent différents usages de la coordination, une certaine logique, différents choix, et certaines compositions possiblement plus figées etc.


  • Dans la phrase (1), en termes d'analyse (grammaticale) qu'est-ce qui se trouve coordonné au juste (un verbe avec une préposition, qu'est-ce que c'est comme unité grammaticale) ? Ou ne peut-on analyser (1) autrement qu'en contexte d'une proposition avec un verbe conjugué (9) mais avec un truc moins figé que dans cet exemple ? En résumé à quelle catégorie de coordination appartient l'exemple (1) et l'exemple (1) tel quel est-il au final une phrase, une locution, voire une équation ; devrait-on y ajouter une virgule avant quelque chose ?
  • Considère-t-on que même si on a le même type de transitivité des verbes dans la phrase (1), qu'il y a néanmoins incohérence du résultat quand on partage ainsi le complément en utilisant l'ellipse, ou considère-t-on que cette construction est acceptable ? Cette locution semble-t-elle plus ou moins acceptable que la coordination de verbes dont l'un est transitif direct par exemple (pour un sens recherché), comme possiblement la phrase (7 ; oser prédire/ne (même) pas avoir assez d'imagination pour prédire) alors qu'évidemment on n'a pas de préposition avec un des verbes pour le complément (direct) ? En résumé est-ce qu'on peut coordonner ces verbes et leur faire partager le même complément de cette manière (1), est-ce un choix comme un autre ?
  • 3
    On peut simplifier la question? – jlliagre Aug 10 '16 at 17:10
  • 1
    You just remind me why as a child I was terrorized by grammar at school :) – Stéphane Aug 12 '16 at 20:55
  • Pas de problème. La nouvelle mouture est plus claire que l'initiale mais on y trouve encore aux moins six questions et elles sont de tout façon bien trop pointues et techniques pour qu'un simple amateur comme moi songe à se hasarder à tenter d'y répondre... – jlliagre Aug 12 '16 at 22:00
  • @jlliagre Merci, je comprends. Pour moi, aussi amateur, le premier para. de questions est simplement un prérequis à l'analyse que je ne réussis pas à faire. Pour l'instant je vais mettre en gras l'essence de la question. À ce stade-ci je ne sais même pas si en général un francophone accepte la construction du tout... – user3177 Aug 12 '16 at 22:08
1

Je ne suis pas certain d'avoir compris la question. En gros tu veux savoir si la phrase suivante :

Je pense à mes vacances, et en discute avec mes collègues.

... peut se dire :

1) Je pense et discute de mes vacances avec mes collègues.

... ou se dirait plutôt :

2) Je pense à et discute de mes vacances avec mes collègues.

... ?

Je ne connais pas la règle, mais je dirais que la 2) est forcément correcte puisqu'elle respecte la construction des verbes, tandis que la 1) est peut-être devenue correcte, à force d'utilisation.

  • Merci ! Pas exactement (se dirait avec ou sans le à) mais votre réponse est utile. C'est que penser qqc., penser, et penser à quelque chose sont en résumé 3 sens différents, et donc penser mes vacances et penser à mes vacances sont distincts. Mais de manière fort intéressante (pour moi), vous ne semblez pas vous soucier outre mesure d'avoir un truc où on a la préposition puis la coordination tout de suite après (à et). Plus encore, j'ai même l'impression que vous sous-entendez que le sens de je pense mes vacances a glissé vers celui de je pense à mes vacances dans ce genre... – user3177 Aug 13 '16 at 21:53
  • ... de coordination. Un peu comme avec entrer et sortir de ? Avez-vous pensé aux différents sens du verbe penser selon que l'emploi est transitif direct, indirect ou intransitif, ou parlez-vous uniquement de syntaxe/grammaire ? La sémantique et la syntaxe/grammaire sont-elles davantage en accord, avec l'un ou l'autre de vos deux derniers exemples ? – user3177 Aug 13 '16 at 21:56
  • Je parlais uniquement du problème de syntaxe/grammaire : "faut-il mettre le à après pense si l'on met un et". J'aurais pu prendre un autre verbe : "Je vais manger au restaurant puis sortir du restaurant" devient "Je vais manger au puis sortir du restaurant". Concernant le sens-même du verbe penser qqc ou penser à qqc, penser qqc signifie plutôt réfléchir à un plan, prévoir. "Je pense mes vacances" signifierait "Je prévois le déroulement de mes vacances", c'est-à-dire quel vol, quel hôtel, le déroulement du séjour. C'est donc une planification d'un événement à venir. – Destal Aug 13 '16 at 22:04
  • Je vais réfléchir à ça. Si vous retouchez votre propos, je vous invite à y inclure certaines des idées dont vous traitez en commentaire. Merci ! – user3177 Aug 13 '16 at 22:49

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy