2

Voici quelques paroles d'une chanson:

Ce peut-il que j'y parvienne,
Ce peut-il qu'on nous pardonne,
Ce peut-il qu'on nous aime pour ce que nous sommes

Quel est le sens de l'expression « ce peut-il » ?

En outre, l'inversion de l'ordre habituel Sujet-Verbe me semble curieuse car il ne s'agit pas d'une question mais d'une affirmation.

P.S.: Feel free to correct my mistakes. Could you give me a heads-up/notification in the comment section on the mistakes I made? Thanks

4

La personne qui a retranscrit les paroles a fait une faute d'orthographe. L'expression est « Se peut-il que … ».

« Il se peut que … » signifie « il est possible que … ». Il n'y a pas de différence de sens, mais « il se peut que … » est du langage plutôt soutenu alors que « il est possible que … » est neutre. C'est une construction pronominale du verbe pouvoir : le mot se est un pronom réfléchi. Plus généralement, on peut dire « X se peut » pour « X est possible », mais c'est rare.

Vu que les autres vers aux alentours sont des questions, il s'agit bien de questions, ce qui explique l'inversion du sujet.

  • Gilles, je vous remercie de m'avoir répondu à ma question. Bien que les vers aux alentours soient des questions, les vers dont nous parlons devraient avoir un point d'interrogation pour être des questions. Non? – An old man in the sea. Aug 29 '16 at 12:32
  • 1
    @Anoldmaninthesea. Ce genre de sites ne se préoccupe ni de l'orthographe ni de la ponctuation, leur contenu n'est pas fiable et ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de points d'interrogations qu'il n'en faut pas. – Laure SO - Écoute-nous Aug 29 '16 at 13:01

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.