2

I would say something like the following, using these two expressions, but I’m not sure if I correctly understand the nuances of meaning.

Si ça se trouve, elle pourrait très bien le larguer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire !

Qui sait si elle ne va pas le larguer du jour au lendemain ?

À mon avis :

Dans ce cas précis, si ces deux expressions ont quelque chose en commun, c'est qu'elles servent à marquer le fait qu'il se peut qu'elle rompe avec lui sans signe avant-coureur.

Quant à « Si ça se trouve », je constate souvent qu'un locuteur fait exprès d'utiliser une expression exagérée, comme si quelque chose d'incroyable risquait d'arriver ! Et il s'agit de propos moqueurs et ironiques.

En revanche, je crois que l'on emploie « Qui sait » quand on dit sur un ton plus neutre qu'une chose pourrait éventuellement se produire.

  • Je ne vois pas vraiment de différence de sens entre les deux, par contre je constate qu'avec qui sait, la tournure devient négative ou utilise des termes contraires, pour exprimer le même fait. Exemple : Si ça se trouve il est déjà mort = Qui sait s'il est encore vivant = Qui sait s'il n'est pas déjà mort. C'est juste un truc que je viens de remarquer en réfléchissant, peut-être que ça n'a pas d'intérêt. – Destal Oct 2 '16 at 21:30
2

Le sens de ces expressions est essentiellement le même. Elles introduisent toutes deux des éventualités plutôt peu probables.

La différence principale tient au niveau de langue : « qui sait » est d'un registre élevé alors que « si ça se trouve » ne s'emploie qu'à l'oral et est d'un registre familier.

  • Personnellement j'utilise les deux. J'ai tendance à utiliser "Si ça se trouve" en début de phrase, et "qui sait ?" en fin de phrase. "Si ça se trouve, il est malade." ou "Il est peut-être malade, qui sait ?" – Tim Oct 3 '16 at 8:45

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.