1

Dans une autre question, on a traité du sens de l'expression « dans la durée ». On s'intéresse ici à l'analyse grammaticale et à l'emploi de la préposition dans dans l'expression. À défaut de pouvoir reproduire des phrases dont on est certain que l'emploi est celui dont on traite, on reproduit la phrase présentée dans l'autre question :

Une telle mobilisation dans la durée ne peut que susciter le respect.


  • Quelle est la nature et la fonction grammaticale de dans la durée dans la phrase ; est-ce la mobilisation dans la durée ou l'expression s'applique-t-elle à un autre niveau ?
  • La préposition dans reste-t-elle analysable et si oui, à laquelle de ses fonctions son emploi se rattache-t-il ; y a-t-il d'autres prépositions usuelles équivalentes/complémentaires dans ce contexte ?
  • Y a-t-il une nuance de sens ou autre entre la mobilisation dans la durée/qui perdure, se prolonge/soutenue (soit l'expression, la proposition relative, et l'épithète en contexte) ; y a-t-il un lien à faire avec des emplois de dans le temps, voire dans l'espace ?
  • Peut-on présenter d'autres exemples qui mettent en valeur l'expression dans la durée ?
1

Je ne suis pas sur de comprendre ce qui te pose problème.

Une telle mobilisation dans la durée ne peut que susciter le respect.

Pourrait être reformulée :

Une mobilisation durant une période de temps d'une telle importance ne peut que susciter le respect.

Je pense que ça peut t'aider à identifier les fonctions grammaticales.

  • dans la durée
    nature : préposition / déterminant / nom commun
    fonction : complément du nom "mobilisation"

  • on indique ici un repère dans l'espace temps : s'étalant le long de cette durée.
    Je ne vois pas d'autres prépositions conservant le sens exact dans le contexte.

  • Je ne comprends pas quelle nuance tu veux mettre en relief, donne des exemples plus complet.
    nom commun + dans + nom représentant une mesure d'espace [temps] aura toujours le sens de lier le nom complémenté avec cette mesure d'espace [temps].
    Ici on souligne que la mobilisation s'inscrit dans la durée.

  • Enfin, je te propose ce lien avec pas mal d'exemple (+la traduction, mais ce n'est pas l'intérêt ici)

Je ne suis pas grammairien dans l'âme alors n'hésite pas à critiquer pour qu'on puisse avancer sur ta question.

  • Merci ! Ouais, je vais réfléchir à ça. On dit aura toujours le sens de lier mais je ne vois pas objectivement pourquoi on affirme ça. Avec le verbe pron./reflé. s'inscrire, le dans ne me pose plus de difficulté. D'une certaine manière je me demande si c'est un peu comme un latinisme avec en/_in_ qui se cache en dessous etc. – user3177 Nov 3 '16 at 12:30
  • 1
    @exilanceéglisée premier GN + dans = dedans = à l'intérieur de + second GN d'espace - on dit bien que les deux sont liés par une forme de contenance? – Yohann V. Nov 3 '16 at 12:59

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy