8

Extrait de l'article d'un journal en ligne malien:

Parti pour dégoupiller la grenade du mécontentement des militaires qui projetaient de marcher ce jeudi 22 mars 2012, le ministre de la Défense, le général Sadio Gassama, a été hué par les militaires de la caserne de Kati qui l’ont ensuite séquestré.

Dans ce contexte, que signifie "marcher" ?

Les militaires prévoyaient-ils de manifester le 22 mars ?
Ou prévoyaient-ils de se "mettre à pied" ?

4
  • 1
    En première lecture 'manifester', après votre réflexion et lecture du journal cela devient moins décidable, ... avec envie de solliciter les maliens (ou Nouhoum Dicko) pour découvrir les connotations locales du verbe.
    – Personne
    Commented Mar 22, 2012 at 17:05
  • 1
    Je pense que c'est un usage d'Afrique francophone. En France, je dirais défiler ou manifester s'il s'agit de montrer son mécontentement sans plus, et marcher sur [le palais présidentiel, par exemple] s'il s'agit de renverser le pouvoir. À moins que les militaires en question n'aient projeté de marcher dans le sens de partir au front? Commented Mar 22, 2012 at 22:56
  • J'ai posté un commentaire demandant un eclaircissement. Pas de réponse pour l'instant. Commented Mar 23, 2012 at 8:56
  • 2
    Ca prête à équivoque! Le concours de quelqu'un y ayant séjourné pourrait tomber bien à pic, je pense.
    – user999
    Commented Mar 31, 2012 at 13:15

2 Answers 2

3

Dans ce contexte, je pense que c'est "marcher sur le pouvoir/gouvernement". Prendre le contrôle du pouvoir/gouvernement. Donc faire un coup d'état.

2

Parti pour dégoupiller la grenade du mécontentement des militaires

Signifie que le mécontentement des militaires était connu et revendiqué, sinon le ministre ne serait pas allé les voir.

projetaient de marcher ce jeudi 22 mars 2012

Cette marche était prévue et connue des autorités. Il ne peut donc pas s'agir d'une opération militaire ou d'un complot qui auraient exigé le secret.

À partir de ce contexte:, je pense qu'on peut exclure le sens militaire de marcher sur signifiant envahir, attaquer, renverser le pouvoir. Je comprends donc que les militaires avaient prévu de manifester le 22 mars. Cela n'exclut cependant pas une suite violente à cette manifestation, d'où l'expression:

la grenade du mécontentement

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.