2

Elle est perfectionniste. Quand elle fait quelque chose, elle veut ____ faire aussi bien que possible.

Je voulais vous dire quelque chose, mais je ne me ____ rappelle plus.

Devrait-on utiliser le ou la pour remplacer quelque chose dans ces phrases ? Chose est bien sûr féminin, mais quelque chose est un pronom, alors on doit utiliser le ?

1

Quelque chose est masculin singulier.

Donc on dit :

Quand elle fait quelque chose, elle veut le faire ...

et pour la deuxième phrase (c'est la même chose pour masculin et féminin)

Je ne m'en rappelle plus.

Pour celui-là, c'est un peu spécial. On peut dire "se rappeler quelque chose" (qui ferait "je ne me le rappelle plus") ou "se rappeler de quelque chose". Le deuxième est beaucoup plus courant.

  • On prétend ici que se rappeler se construit sans de si le complément est un nom. Qu'est-ce que tu en penses ? – user11550 Jan 5 '17 at 14:23
  • Ça fait très littéraire, dans le langage courant c'est quasiment jamais utilisé. Tu le trouvera peut-être dans des livres, mais c'est tout. – Teleporting Goat Jan 5 '17 at 14:39
  • Notons aussi l'expression "Cela manque d'un petit quelque chose..." qui démontre bien le genre masculin de ce mot. – Ctouw Jan 5 '17 at 14:48
  • @TeleportingGoat En effet, "se rappeler de + nom" est très universellement utilisé, mais ça reste bien une grosse faute, qui personnellement me heurte chaque fois que je la lis ou l'entends... – cFreed Jan 12 '17 at 18:28
1

Dans ce cas, le référent n'est pas chose, mais quelque chose¹, qui est effectivement un pronom masculin singulier (voir par exemple le TLF). C'est donc bien le qui devrait être employé ici.

Pour la deuxième phrase, on peut aussi employer en

Je ne m'en rappelle plus.


  1. On est en présence de ce que les linguistes appellent « expression multi-mots », c'est-à-dire un lexème composé de plusieurs mots, mais dont le sens n'est pas directement dépendant du sens de ces mots². On ne peut pas dans ce cas traiter indépendament quelque et chose.

  2. Voir par exemple l'HDR de Matthieu Constant pour une étude assez complète de la question dans le cadre de l'analyse de texte.

  • On prétend ici que se rappeler se construit sans de si le complément est un nom. Qu'est-ce que tu en penses ? – user11550 Jan 5 '17 at 14:23
  • 1
    @user11550 Étant de nature descriptiviste, je me suis arrêté au deuxième paragraphe “J’ai pu constater à quel point ces façons de faire étaient loin d’être respectées, même par de bons auteurs. […] le Petit Robert la dit « très répandue »; le Larousse, « très courante » […] cette construction, « sans cesse combattue par les pédagogues, est très vivante dans l’usage spontané”. Si c'est courant c'est que cela fait partie de la langue. D'autant que si c'est employé par de « bons auteurs » il y a peu de chance que cela porte préjudice à celui qui l'emploierait. – Evpok Jan 5 '17 at 14:28

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.