1

In English, you can use this colloquial expression, as in:

Tu dis que je ne te fais pas confiance ?!

You have it backwards (there)!

Le locuteur entend par là que

Au contraire, c'est toi qui ne me fais pas confiance !

By using the expression “you have it backwards”, you can avoid verbosity, for one thing. I’m looking for its French counterpart.

Unfortunately, « au contraire » by itself does not work here, as it is more like:

Oh que non, j’ai une confiance absolue en toi !

By saying “you have it backwards”, we expect the two elements in the previous sentence to be swapped/switched/shuffled around.

6

Here's a couple colloquial alternatives I can think of:

T'as tout faux

C'est tout l'inverse

In this context you could also use

Tu parles, au contraire !

Or "tu rigoles", "tu plaisantes", etc.

3

Il y a l'équivalent exact en français « prendre les choses à l'envers ».

Tu prends les choses à l'envers.

On peut avoir des variantes selon les cas :

Tu retournes / inverses la situation.

3

Dans le cas soumis, "tu prends les choses à l'envers" ne marche pas. On l'emploierait plus en réponse à quelqu'un qui analyserait un problème ou une situation plus abstraite, pas pour retourner une critique directe.

Oralement la réponse la plus évidente serait "C'est plutôt l'inverse ! " (ce qui sous-entend "c'est plutôt toi qui ne me fait pas confiance")

("C'est tout l'inverse" a quant à lui le sens de "Au contraire, je te fais entièrement confiance. On a besoin du "plutôt", qui donne la notion de renversement.)

1

Dans l'exemple soumis, je dirais juste:

C'est l'inverse!

sans ajouter "tout".

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.