4

Quelle est la différence d'usage entre les deux auxiliaires utilisés pour ce verbe?

Selon moi, on utilise avoir atterri pour les passagers d'un avion par exemple et être atterri pour le pilote qui a réalisé l'action ou un oiseau.

Cnrtl : atterrir dont je n'ai pas compris la mention

7

Pour le pilote aussi, ainsi que pour les oiseaux, on dit avoir atterri.

L'exemple de CNRTL que vous référencez est un homophone qui n'a rien à voir avec les avions, mais avec des mouvements de terre (càd, comme dans les travaux publics).

Pour reprendre un exemple dans ATTERRIR2, qui montre bien que avoir est utilisé pour conjuguer cet atterrir:

Je raconterai une courte escale quelque part dans le monde. C'était près de Concordia, en Argentine, mais c'eût pu être partout ailleurs : le mystère est ainsi répandu. J'avais atterri dans un champ, ... Saint-Exupéry, Terre des hommes,1939, p. 180.

Donc, même si l'avion et le pilote sont au sol, et ont fini d'atterrir, on utilise l'auxiliaire avoir pour conjuguer atterrir. On ne dit pas:

Je suis atterri.

ATTERRIR1, qui a un tout autre sens, se conjugue normalement avec le verbe avoir mais avec le verbe être pour parler du résultat de l'action:

Ces barrages furent promptement atterris, et les dépôts retenus à leur amont furent plantés en feuillus de toute sorte. Reboisement des montagnes, compte-rendu, 1869-74, 2efasc., p. 20 (Littré Suppl. 1877).

le sens étant ici: Obstruer, remplir de terre. Ce sens du verbe atterrir est marqué rare.

  • Oui -- c'est-à-dire que "être atterri" n'est que la forme transitive du verbe à la voix passive (principe qui s'appliquera à de nombreux cas). – Luke Sawczak Feb 12 '17 at 14:02

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.