3

Est-ce que c'est possible de dire "De qu'est ce que vous vous souvenez?" ? Au lieu de dire "De quoi vous vous souvenez?" La question avec "quoi" me semble un peu familier...

5

Il faut se rappeler des deux façons principales de formuler une question : inversion de la phrase verbale principale v. emploi de "est-ce que". Pour les comparer de façon plus précise :

De quoi vous souvenez-vous ?

De quoi est-ce que vous vous souvenez ?

Toutes les deux sont possibles. Mais étant donné que le deuxième est correct on voit que le choix proposé ci-dessus :

De qu'est-ce-que vous vous souvenez ?

... n'est qu'une altération non viable. La raison : après une préposition, le pronom "que" se transforme en "quoi".

À que → À quoi

Pour que ? → Pour quoi (À ne pas confondre avec "Pour que vous soyez ..." etc.)

Avec que → Avec quoi

De que → De quoi

Ceci est une règle grammaticale qui s'applique aux deux cas. (La formulation "De que vous souvenez-vous" serait rejetée pour la même raison.) Ce n'est pas question de formalité ou de familiarité.


N.B. Si vous voudriez en savoir plus, vous pourriez commencer par lire l'article sur le cas grammatical, ce qui explique l'alternance entre plusieurs formes de ce qu'on considère comme étant un seul mot :

Que voulez-vous ? ("que" comme objet direct de verbe transitif)

De quoi traitez-vous ? ("que" comme objet de préposition)

Vous me visez ? ("me" comme objet direct)

Vous parlez à moi ? ("me" comme objet de préposition)

  • Très bonne réponse - je ne connaissais pas cette règle. J'upvote. – Frank Feb 27 '17 at 22:32
1

De qu'est ce que vous vous souvenez?

n'est pas correct, et ne s'entend pas non plus.

De quoi vous souvenez-vous?

est mieux.

De quoi vous vous souvenez?

est possible aussi, avec la bonne intonation pour que ce soit une question.

De quoi est-ce que vous vous souvenez?

est aussi possible, très courant, peut-être la forme la plus courante, mais un registre en dessous de De quoi vous souvenez-vous?.

Quoi est effectivement familier employé seul, mais pas après une préposition. La dernière forme, sans inversion, est familière à nouveau, mais uniquement parce qu'il n'y a pas inversion.

Si vous voulez vraiment éviter ce quoi, il faudrait dire, par exemple:

Quels sont vos souvenirs de cet événement?

Ou quelque chose de similaire.

  • Je me permets de rectifier les formulations qui peuvent induire en erreur. Rollback si tu soutiens vraiment le point de vue original, mais je doute que personne d'autre le soutienne. – Stéphane Gimenez Feb 27 '17 at 22:56
  • @StéphaneGimenez - non, c'est bon, c'est une amélioration nette de la réponse, on garde. – Frank Feb 27 '17 at 22:58

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.