5

What cannot be eschewed must be embraced - Shakespeare

Ce qui ne peut être évité, il faut l’embrasser - traduit par PPDA

Pardon ? Ô temps, ne suspends pas ton vol, viens dans mes bras !

Le sens d'embrace qui m'intéresse ici est le 3e listé par Merriam-Webster :

3.a. to take up especially readily or gladly - embrace a cause
3.b. to welcome, avail oneself of - embraced the opportunity to study further

Mon petit dictionnaire me dit qu'embrasser se traduit ici par accepter (déjà plus compréhensible, et la traduction de welcome), et qu'une autre bonne traduction est adopter.

Mais tout de même, aucun de ces termes ne rend réellement justice à embrace, et en particulier adopter

  • est plus actif qu'embrace (qui s'applique plutôt à des choses qu'on subit/accepte passivement),
  • peut-être fait à contrecœur, ce qui est incompatible avec embrace.

Et à accepter il manque la partie qui désire (readily, gladly) que la chose arrive.

Alors, comment pourrait-on traduire l'idée exacte, avec plus de mots ? Adopter volontairement ? Quelque chose à base de faire sienne une idée, peut-être ?

  • Pourquoi pas embrasser? Ce mot semble tout à fait adéquat pour traduire embrace. Sinon, accepter serait mon deuxième choix. – Frank Mar 4 '17 at 5:19
  • Parce qu'aucun des sens listés à larousse.fr/dictionnaires/francais/embrasser/28656 ne couvre l'emploi d'"embrace" utilisé dans la phrase exemple (= accepter sans répugnance que quelque chose arrive). – Nikana Reklawyks Mar 4 '17 at 8:42
3
+50

Ce qui ne peut être évité, il faut s'en saisir.
Ce qui ne peut être évité, il faut le tourner à son avantage.
Ce qui ne peut être évité, il faut l'accueillir à bras ouverts.
Ce qui ne peut être évité, il faut s'en prévaloir.
Contre mauvaise fortune, il faut faire bon cœur.

Le premier exemple dans le sens de l'opportunité inspiré d'une suggestion chez Larousse. Le second s'appuyant sur la définition de saisir au bond lors d'une discussion qu'on tourne (aussitôt) à son avantage (Larousse). Le troisième dans le sens d'avec joie, cordialité (TLFi). Le quatrième se prévaloir pronominal dans le sens de tirer parti ou avantage de qqc. Le cinquième, une légère transformation conjuguée de la locution faire contre (mauvaise) fortune bon cœur, dans le sens de ne pas se laisser décourager par l'adversité (TLFi), peut-être aussi utile.

  • 1
    I especially like the second one. I was thinking about "l'accueillir" by itself since I think it defaults to meaning a favorable reception when there's no mention of "how," but using it with "à bras ouverts" is great on several levels, imo. – Papa Poule Mar 4 '17 at 18:14
  • 1
    @PapaPoule Thanks, I think the first one reminds me of Dead poet society, something. I'm trying to unwrap the English verb into a verb and a complement in French, in a way that's somewhat reminiscent of its etymology I guess. Cheers! – user3177 Mar 4 '17 at 18:36
  • 1
    Accueillir à bras ouverts earns the checkmark. +1 for the apt dead poet society reference, +1 for "contre mauvaise fortune, faire bon coeur" even though it's a bit convoluted. Go on, keep posting and take all my rep. – Nikana Reklawyks Mar 9 '17 at 21:54
  • @NikanaReklawyks Merci, c'est apprécié ! Une belle fin de journée ! – user3177 Mar 13 '17 at 22:20
1

Ce qui ne peut être évité, il faut le choisir.

Choisir fait partie, avec approuver, embrasser, suivre, des synonymes donnés par le petit Robert.

Adopter irait très bien aussi, quand ce verbe ne concerne pas la famille :

Adopter une décision à la majorité en Assemblée Générale n'est pas acceptée souvent de bon cœur par la minorité de cette même assemblée.

  • 2
    J’aime bien «adopter», surtout sens 2 de ce lien. Sens 2 parle de votre «choisir» et de la notion (importante, d’après moi) de «faire sienne» dont l’OP parle dans la dernière phrase de sa question. Moi, je vois même une petite connexion pertinente avec le sens 1 d’«adopter» (concernant la famille) en passant par la notion de «faire sien un/l’enfant». – Papa Poule Mar 5 '17 at 22:52
  • @PapaPoule ... pas vraiment d'accord sur votre dernière remarque : aussi bien dans le 3.a que dans le 3.b l'OP se réfère à une abstraction, une idée, un concept que l'on peut abandonner par la suite sans créer de drame, pas une réalité vivante que l'on prend en charge pour faire avec elle un bon bout de chemin. – cl-r Mar 5 '17 at 23:45
1

Here are several suggestions.

Ce qui ne peut être évité, il faut y adhérer.

Ce qui ne peut être évité, il faut s'y résigner.

Il faut bien accepter ce qu'on ne peut éviter.

The latter is used in at least the eighteen and nineteen centuries translations of "The Merry Wives of Windsor", Les Joyeuses Commères de Windsor.

  • 1
    I like the latter – Nikana Reklawyks Mar 5 '17 at 22:42
  • En imitant 'Il faut bien accepter ce qu'on ne peut éviter', ne pourrait-on pas dire aussi: Il faut faire sien ce qu'on ne peut éviter? – Annie CHABOT Mar 12 '17 at 9:31
  • @AnnieCHABOT Oui, peut-être. « Faire sien » est littéraire et vieilli, ce qui est adapté au contexte. En revanche, il signifie plutôt «s'approprier quelque chose», ce qui n'est pas forcément adapté au contexte du texte de Shakespeare où il est question d'un mariage imposé ou de celui de PPDA où il s'agit d'un «divorce» imposé. – jlliagre Mar 12 '17 at 10:42
0

Il me semble que tu sois à la recherche d'un terme français pour rendre le sens figuré d'embrace que l'OED définit ainsi :

To entwine, encircle, surround; to clasp, enclose.

Les premiers termes qui me viennent à l'esprit sont « inclure » et « englober ».

The Town of Greenburgh, which embraces several villages in central Westchester County... (source)

La ville de Greenburg qui inclue plusieurs villages....

Dans d'autres cas on pourrait traduire par « s'étendre », comme dans cette phrase prise dans la définition de embrace dans le Merriam-Webster:

Charity embraces all acts that contribute to human welfare

La charité s'étend à tous les actes qui contribuent au bien être de l'humanité.

ou quand le terme est employé pour parler d'une vue (au sens de paysage) dans les guides touristiques par exemple :

The view embraces the whole Amalfi Coast (source)

« englober » conviendrait bien aussi dans ce cas :

La vue englobe toute la côte / s'étend à ...

Dans ce dernier exemple, « embrasser » est souvent employé en français dans les guides touristiques. Il faudrait faire une recherche plus poussée pour savoir si c'est au départ un anglicisme (même si embrace a été au départ importé du français vers l'anglais) ou si le fait que dans cet occurrence le français accorde un sens affectif.

Ceci dit on emploie « embrasser » est aussi employé en français au sens d'« inclure » /« comprendre », mais bien moins souvent que embrace en anglais me semble-t-il.

  • Merriam-Webster, excellente idée. Par contre, c'est le sens 3 qui me semble s'appliquer dans cette phrase : ce qu'on ne peut éviter, il faut accepter que ça arrive, sans répugnance / résistance, presque avec velléité. – Nikana Reklawyks Mar 4 '17 at 8:57
0

Embrasser paraît adéquat pour la phrase de l'OP, nonobstant le Larousse, qui paraît incomplet dans ce cas. CNRTL semble plus complet et donne les sens et exemples suivants (entre autres):

  • Prendre à cœur quelque chose, le prendre à son compte, s'en charger.

    Sa conscience [de Bénédict] embrassait cette tâche [l'éducation de Valentin] avec ardeur (Sand, Valentine,1832, p. 242):

  • S'attacher par libre choix à quelque chose, y adhérer, l'adopter et s'y consacrer.

    Je me sondais, cherchant un état que je pusse embrasser sans trop de dégoût, quand feu l'Empereur m'en trouva un; il me dit soldat de par la maladresse de sa politique. Huysmans, Les Soirées de Médan,Sac au dos, 1880, p. 110

Pour The Town of Greenburgh, which embraces several villages in central Westchester County, on trouve dans CNRTL:

  • Contenir dans son étendue, s'étendre sur l'espace de.

    La concession embrasse deux mille kilomètres carrés (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 31)

Pour The view embraces the whole Amalfi Coast, on trouve:

  • Embrasser qqc. du/d'un regard, de l'œil; embrasser tout d'un coup d'œil; regard qui embrasse l'horizon, toute l'étendue de qqc; œil qui embrasse d'un coup une surface, un vaste horizon.

    Pied-d'Alouette fit un geste vague, embrassant un quart de l'horizon (France, Mannequin,1897, p. 69).

  • Bon, d'accord, les "deux premiers" choix sont valables. Ce que le texte ne dit pas, c'est que CNRTL précise que ce sens est Vieux, et rare, et le "deuxième sens" mentionné est le a. du "premier sens" qui est 1. Par ailleurs, 1.b et 1.c ne correspondent pas. La deuxième moitié de la réponse est hors-sujet à mon avis, mais pour que vous soyez deux à le mentionner, j'ai mal dû tourner ma question. – Nikana Reklawyks Mar 9 '17 at 22:08
  • @NikanaReklawyks - d'une certaine façon, je ne comprends pas bien la question. PPDA utilise embrasser en 2008, avec un sens proche de celui que vous recherchez, non? En tout cas, les autres réponses commencent souvent de la même façon que la citation de PPDA. Simplement embrasser ne me semble pas faux du tout pour les sens 3.a et 3.b du Merriam-Webster. – Frank Mar 9 '17 at 22:14
  • Pour étayer le cas, google ngrams donne par exemple des exemples pour embrasser une cause et embrasser la cause aussi récents que 2000. Embrasser l'occasion se trouve aussi avec google ngrams, quoique plus rare. – Frank Mar 9 '17 at 22:16
  • C'est que la question n'est pas "est-il acceptable de traduire comme PPDA ?", mais bien plutôt "je trouve que PPDA utilise des tournures saugrenues, quelles serait la meilleure façon de le dire ?" ;-p - ... "et s'il y avait une nuance ou une autre à ce qu'on voudrait dire avec embrace, quelles seraient les autres options ?" La réponse acceptée est magnifique - embrasser, adopter, accepter, merci, mais j'y ai déjà pensé, et ne les trouve pas satisfaisants, c'est dit dans la question. No offense meant. – Nikana Reklawyks Mar 9 '17 at 22:38
  • La tournure de PPDA ici est-elle saugrenue? – Frank Mar 9 '17 at 22:44

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.