4

I am not good at reading people's minds.

Often, this kind of sentence is translated by using a noun to refer to the activity that the person is good/not good at:

They are good at cooking. -> Ils sont forts en cuisine.

For "reading people's mind", there's probably no noun that can replace it. Should the translation then be

Je devine mal ce que d'autres personnes pensent.

6

Je devine mal ce que d'autres personnes pensent sounds well. Here are some alternatives:

  • J'ai du mal à lire dans les pensées.

  • Je devine mal ce que pensent les autres.

  • Il est difficile pour moi de deviner ce à quoi les autres pensent.

  • 2
    Je vote pour "J'ai du mal à lire dans les pensées". Simple et efficace: L'esprit plutôt que la lettre. Les autres propositions sont correctes d'un point de vue syntaxique, mais malheureuses d'un point de vue stylistique. (NB on dira plutôt "ce que pensent les autres" plutôt que "ce que(ce à quoi) les autres pensent" – Vinny Mar 21 '17 at 13:20
  • @Vinny J'ai changé l'ordre de mes suggestions en mettant la plus pertinente en première. J'ai également corrigé la seconde selon ton "NB". Merci pour tes retours ! – Mistalis Mar 21 '17 at 13:22
  • Est-ce que ce que ne serait pas mieux que ce à quoi pour la dernière phrase? L'importance est non pas sur le sujet des pensées, mais plutôt les pensées elles-mêmes. – user11550 Mar 21 '17 at 15:06
  • @user11550 Il est difficile pour moi de deviner ce que les autres pensent est effectivement tout à fait correct aussi. – Mistalis Mar 21 '17 at 15:14
2

Je devine mal ce que d'autres personnes pensent.

is indeed possible and correct. Let's see if we could find something else...

Je ne suis pas très fort pour lire (dans) les pensées des gens.

Or possibly:

Lire (dans) les pensées des autres n'est pas mon fort.

The expressions lire (dans) les pensées de qq'un exists in French, so we can use it directly. The expression lire les pensées also exists, and ngrams shows they are about equally frequent in terms of usage. One can also say deviner les pensées de qq'un, and all three expressions are pretty close in terms of usage frequency today.

enter image description here

  • Do we use pour after fort? This surprises me a bit, since I would think that à sounds better. – user11550 Mar 21 '17 at 5:31
  • Hmmm - that à does not sound natural at all to me :-) I think pour sounds much better here. – Frank Mar 21 '17 at 5:32
  • 1
    @user11550 Être fort pour could be said but it doesn't mean what I think you want to say. pour introduces an aim ("in order to"), it does sound weird used with très. The fact is that être fort is used followed by a noun and not by a verb. So if you do not want to use Je devine mal ce que d'autres personnes pensent. which to my mind is the best, I'd advise using dans followed by a noun (Je ne suis pas très fort dans la lecture des pensées). – Laure Mar 21 '17 at 7:13
  • 1
    Nice use of ngrams, especially since it shows my favorite (“Lire les pensées” withOUT the “dans”) on top! Anyway, +1 & here’s something that supports your gut instinct that “pour” works fine here where, as @Random mentions, it means more like "in this specific thing.” Random also proposes “doué,” which ain’t half bad either. (Hopefully my allusion to that earlier question won’t set off another mad rush to wrongly mark this one as a duplicate, for it clearly isn’t one, but I’m noticing more & more how that doesn’t seem to matter anymore) – Papa Poule Mar 21 '17 at 15:27
  • 1
    @PapaPoule - yes - that use of pour is probably familiar, or semi-incorrect but in use, as I noted above. Might be interesting to look into it. Agreed for the duplicates (or the so-called "cultural" questions). For the duplicates, at least we should transfer whatever is interesting into the original question, but that never happens, it's just "close, close, close". – Frank Mar 21 '17 at 15:32
0

Au vu des réponses précédentes, on peut s'étonner que personne ne relève le fait qu'il est factuellement impossible, en français, de "lire dans les pensées des autres".

Cela fait une grosse différence avec les autres exemples "réalistes" du genre : "Tu peins bien"- "C'est un bon pilote", "Elle excelle en cuisine", etc.

Donc, on se situe ici quasi nécessairement dans le registre de l'humour, de l'ironie, du décalage. Les propositions avancées précédemment, qui tentent de faire du littéral sont, dans ce cas de figure précis, vouées à l'échec.

Explorez d'autres voies, par exemple : - "Excusez-moi, je suis nul en télépathie". - "Lire dans les pensées, ce n'est pas mon truc". - "J'ai un mal fou à rentrer dans la tête des autres, pas vous ?". - "Je ne réussis pas encore à deviner ce que les autres pensent".

Dans le registre moins fantastique du "You are reading my mind", on dira simplement : - "Je ne sais jamais [ce que / à quoi] les autres pensent".

"Jamais" permet ici de restituer l'impossibilité ou difficulté exprimée par "not good at".

0

A typical way of saying it (in casual French):

Je ne sais/peux pas lire dans les pensées/dans la tête des gens.

0

On peut rester très proche de la phrase d'origine avec :

Je ne suis pas bon pour lire dans la tête des autres/pour lire dans la tête d'autrui.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.