4

Quels sont les mots (non-onomatopées) pour décrire le son produit quand on marche sur une couche de neige épaisse ?

4

Lorsque la neige est durcie, ou lorqu’elle se comprime un peu sous le poids des gens, on dit habituellement qu’elle craque.

Si la neige est est bien tapée et qu’il fait froid au point que le craquement est fort et désagréable, un peu comme le bruit du styromousse qui travaille, on peut dire qu’elle crisse.

Si une fine couche de glace recouvre la neige, je dis et entends souvent qu’elle croustille, mais ça semble non-attesté. Le bruit des petites plaques de glace qui s’éloignent du marcheur sur la suface glacée est un son que l’on pourrait qualifier de cristallin.

Quand la neige est gorgée d’eau et qu'elle défonce même sous le poids d’une personne en raquettes, les gens parlent plus souvent de sa tendance à l’effondrement, qui n’a rien à voir avec le son qu’elle fait, que du bruit qu’elle produit. En fouillant mon expérience, je crois qu’on dira qu’elle défonce avec un bruit sourd, ou qu’on fera le rapprochement avec le bruit du tonnerre lointain, mais je ne suis pas certain du mot exact qui décrirait le bruit.

2

Vous pouvez peut-être essayer de ressusciter « craqueter », ancien et éprouvé pour évoquer des craquements répétés et peu sonores. Illustration et détails dans le CNRTL.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.