4

« Montréal est prononcé [mɔ̃ʁeal] écouter en français standard, [mɒ̃ʁeal] écouter Note 2 en français québécois et [ˌmʌntriːˈɒl] écouter en anglais canadien » nous dit l'article Wikipédia au sujet du toponyme (voir aussi gentilé) de cette ville du Québec (Canada). La note (2) ajoute :

La prononciation peut varier selon les locuteurs. Par exemple, le /r/ peut être prononcé de plusieurs façons [r], [ʁ], [ʀ] selon la génération, de même que le /ɔ̃/ peut également se prononcer [ɔ̃] ou [õ]. [ Wikipédia ]

Je peux prononcer de différentes manières, dont celle du locuteur du Québec dans l'audio, mais j'ai l'impression de dire surtout [mɒ̃ʀjal] et, de manière plus « rapide » ou relâchée, [mɔʀjal] ; j'ai de la difficulté à faire l'adéquation entre ce que j'entends de ce que je dis et l'API. La note ne parle pas de ce genre de transformation du dernier son...


  1. Peut-on confirmer que [mɒ̃ʁeal] soit la manière la plus usuelle au Québec de prononcer le toponyme « Montréal » ?
  2. A-t-on des précisions sur quelle génération prononce de telle ou telle manière quoi ou sur d'autres types de différences ?
  3. En quoi consiste la « transformation » dont fait état ma prononciation ([mɒ̃ʀjal], [mɔʀjal]) et que révèle-t-elle le cas échéant, ou n'était-ce qu'une impression ?
  4. Existe-t-il une prononciation davantage fréquente chez les francophones de Montréal indépendamment de tout autre facteur ?
  • 3
    La majorité des gens au Québec le prononce différemment. Selon leur accent. Il n'y a pas de façon parfaite de le dire. Une chose certaine est que personne ne prononce le t. – milk2go May 13 '17 at 21:42
  • @milk2go Vous, vous le dites comment ? Je n'ai jamais porté attention aux différentes manières de la prononcer, autrement que dans un contexte de dérision avec un truc comme : je veux voir l'écrapou et les accidents de machine du Journal de mourial. Merci. – user3177 May 14 '17 at 17:18
3

La manière la plus commune au Québec pour dire Montréal est bien [mɒ̃ʁeal]. Comme spécifié dans l'article Wikipedia, il y a différentes façons de prononcer ce nom selon l'interlocuteur:

On utilise généralement [mɒ̃ʁeal]

La majorité des immigrants ou des Montréalais qui parlent anglais prononcent [ˌmʌntriːˈɒl]

Certaines personnes pour diverses raisons (accent étrangé, manque d'éducation, déformation du langage, etc.) prononcent à tord [mɔ̃ʁejal] ou [mɒ̃ʀjal]. vous m'exuserez si la forme n'est pas bonne, mais textuellement [mɔ̃ʁejal] se prononcerait: Monréyal.

Source: Je suis moi-même québécois. J'ai été amené à interragir avec la majorité des interlocuteurs typiques qu'on retrouve au Québec.

  • 1
    Est-ce qu'«à tord» est une torsion volontaire à la norme pour exprimer plus que la somme des mots de la phrase, ou une fabuleuse coquille qui tombe pile poile pour une généreuse poilade? – Montée de lait Jun 8 '17 at 15:21

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy