6

J'ai trouvé deux formes différentes pour l'impératif de vouloir en cherchant sur internet. Certains sites proposent "veux, voulons, voulez" en plus de "veuille, veuillons, veuillez" (et parfois il n'y a pas de "veuillons" mais uniquement "voulons"). Pour ma part, j'ai souvent rencontré "veuillez" mais pas les autres formes. Quelqu'un saurait-il me dire comment ces deux formes ont évolué/cohabité au cours du temps ?

3

L'usage de l'impératif de vouloir a toujours été rare car lorsqu'il s'applique à un verbe à l'infinitif, c'est ce dernier verbe seul à l'impératif qui est plutôt utilisé.

« Veux te battre ! » → Bats toi !

La première forme (veux/voulons/voulez), calquée sur l'indicatif, ne se rencontre guère que dans des tournures négatives (mais « en vouloir » a un sens bien différent de « vouloir ») :

Ne lui en veux pas !

Ne lui en voulons pas !

Ne leur en voulez pas !

La deuxième forme, plus ancienne, calquée sur le subjonctif, est un impératif atténué essentiellement utilisé aujourd'hui dans des formules de courtoisie.

Seule la deuxième personne du pluriel se rencontre car le tutoiement est peu compatible avec une formule de politesse :

Mais veuille sauver mes jours…

Veuillez signer ici !

  • merci, je n'avais pas pensé à "ne lui en voulez pas". Est-ce que "veuille sauver mes jours..." est tiré d'un texte ancien ? – radouxju Jun 14 '17 at 10:20
  • Oui ;-) L'iliade d'Homère, ou plutôt de sa traduction bien sûr. – jlliagre Jun 14 '17 at 10:22
  • Un peu en marge de la question, mais intéressant selon moi: «Veux-tu bien!», qui possède une structure interrogative appliquée à l'indicatif présent, mais qui s'utilise en réalité ni plus ni moins comme un ordre à cesser qqch. C'est très utilisé au Québec. L'est-ce aussi en France? – Montée de lait Jun 14 '17 at 13:06
  • @Feelew Pas que je sache, je ne me souviens pas avoir entendu cette expression. – jlliagre Jun 14 '17 at 19:54
0

« Veux-tu bien ! » fleure sa bourgeoisie d'entre-deux-guerres, peut-être l'entendrait-on encore de personnes âgées ?

J'ai déjà entendu : « Veuille bien […] », impératif dont la valeur jussive est volontairement atténuée par politesse et/ou affection.

Veuillez me pardonnez cette réponse non encyclopédique ?

  • Ceci aurait probablement dû être proposé en commentaire sous la réponse de jlliagre. «Veux-tu bien!» n’a que peu à voir avec la question, et c’était une interrogation lancée comme ça par curiosité, en commentaires... – Montée de lait Jan 3 at 18:41

Your Answer

By clicking "Post Your Answer", you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.