4

Je sais que l'expression être loin du compte signifie se tromper. Mais selon le TLF, cette expression a deux versions :

Être loin de compte*, loin du compte.

Et selon Larousse, elle n'a qu'une version :

Être loin du compte, se tromper de beaucoup sur l'évaluation d'une quantité ; être éloigné de la vérité.

Pourquoi est-ce que le TLF a cette expression en deux versions différentes ? Ce sont de raisons stylistiques, sémantiques ou bien étymologiques que ce dictionnaire nous la donne en deux versions distinctes ?

5

La réponse est sur le site du CNRTL, en bas de page ! Il est précisé que "loin de" est vieilli !

Une recherche ngram rapide corrobore cette idée : recherche ngram

La forme exacte est actuellement loin du compte, mais le dictionnaire a préféré donner la version désuète, pour référence future je suppose !

  • Le ngram est assez clair, mais pouvez-vous svp. m'indiquer où au bas de la page de quoi (l'entrée à loin ou à compte) est-il indiqué que « loin de compte » est vieilli, et pourquoi dites vous uniquement « loin de » entre guillemets. Je trouve loin de compte dans Ac.9, même si personnellement je ne l'ai jamais vu. Merci ! – user3177 Jun 20 '17 at 19:10

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.