4

Je suis troublé par le changement apparent du tiers à la première personne dans cet extrait:

C’est même l’un des précurseurs du verlan puisque café vient en fait de « fait cas », par allusion au rituel de courtoisie à l’époque de Louis XIV, qui consistait à recevoir ses amis autour d’un café pour leur témoigner de notre amitié, leur « faire cas » en quelque sorte.

Cela veut dire l'amitié de la nation de france vers les amis apparemment pas français ou cela signifie-t-il autre chose?

5

Il s'agit de l'amitié des habitants de la France (ou du moins d'une partie de ses habitants, le café étant une denrée fort chère à l'époque) envers les personnes qu'ils recevaient chez eux, toutes les personnes, ce passage ne dit pas qu'il s'agit des étrangers uniquement.

Même si son est possible dans cette phrase, l'emploi de notre ici ne choque pas, et, à mon avis, est normal. Il renvoie au pluriel que représente ses amis. Votre aurait aussi été possible.


Attention : ce passage est soit humoristique, soit mal renseigné. Café vient du turc kahve qui lui-même vient de l'arabe qahwa. En argot on dit encore un kawa (kahwa) pour parler du café (la boisson).

  • 1
    C'est ça. Il y a plusieurs reponse au même question, une de elles etant: 4. "À votre avis, quelle est l’origine du mot Café ? Pour ce que j’en sais, ce mot est d’origine arabe. D’ailleurs, avec l’immigration, il est repassé dans sa langue d’origine puisque mes amis français parlent toujours d’aller « prendre un kahwa ». On dit d’ailleurs que les meilleurs cafés sont les purs arabica !" – user5389726598465 Jun 20 '17 at 6:02

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.