15

Jusqu'à aujourd'hui, j'étais dans la certitude totale que « gaufre » s’épelait « gauffre ». Or lorsque j'ai appris que ce n'était pas le cas, j'ai voulu savoir si j'étais la seule à penser cela. Il semble que ce ne soit pas le cas. Cette tendance de recherche Google démontre que bien des gens l'épellent incorrectement.

(« Gaufre » en bleu et « Gauffre » en rouge)

Pourquoi tant de personnes écrivent gaufre avec deux F? Y a-t-il une raison particulière?

  • 4
    Un schéma qui nous apprend également que, contre toute attente, septembre 2011 a été le mois de la gauf(f)re. – RomainValeri May 22 '14 at 11:11
20

Je pense qu'un facteur qui contribue est que la lettre f est souvent doublée lorsqu'elle est précédée d'une voyelle. Si je regarde dans la liste de mots de mon correcteur orthographique (donc avec toutes les formes verbales, et sans pondération par la fréquence ; j'omets les noms propres) :

  • 2668 [aeiou]ff contre 3722 avec un seul f (autrement dit, 40% des F précédés d'une voyelle sont doublés)
  • 126 [aeiou]fr contre 401 [aeiou]ffr

([aeiou] signifie « une voyelle » — je néglige le Y — et [^f] signifie « tout sauf f »). Si on regarde spécifiquement les mots se terminant par -fre, il y en a que 4 : balafre, fifre, gaufre et soufre (l'élément chimique, lui aussi souvent mal orthographié). Certes, il n'y a que 5 mots (et leurs dérivés) en -ffre, mais ils sont plus courants : chiffre, coffre, gouffre, offre, souffre (de souffrir). En particulier, on a là 5 racines verbales en -ffr-, alors que gaufrer est la seule avec un seul f.

L'orthographe avec deux f est attestée chez quelques auteurs, au moins pour l'adjectif gauffré : le Trésor de la langue française cite Eugène Viollet-le-Duc, Elsa Triolet et Jacqueline Viaux. Plus anciennement, le Ménagier de Paris de la fin du XIVe siècle écrit gauffre (signalé sur Wikipédia). On retrouve aussi l'orthographe gauffre comme variante du mot anglais goffer venu par le français. La première édition du Dictionnaire de l'Académie française écrit systématiquement gauffre ; la quatrième édition ne retient plus que gaufre.

Il semble donc que le doublement du f soit une ancienne orthographe, désuète depuis longtemps (quoique peut-être conservée régionalement), et qui a la vie dure à cause du caractère inhabituel du f non doublé.

  • Balafre est aussi une racine verbale (balafrer). – Stéphane Gimenez Jan 7 '14 at 13:48
4

Pour information:

  • Une gaufre en anglais se dit: a waffle avec deux f

  • Une gaufre en néerlandais s'écrit: wafel avec un seul f

  • Une gaufre en allemand: eine Waffel, deux f.

En français l'orthographe la moins usitée, avec un seul f, est considérée comme correcte.

Il semblerait qu'il nous suffit juste de nous mettre d'accord :)

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.