3

Depuis 1880 (l'année où « La République [française] adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle »), y a-t-il une (partie d'une) œuvre en littérature dont il est de notoriété (en France), non pas uniquement qu'elle évoque, mais bien qu'elle soit étroitement associée, soit par son sens ou ce qu'on y relate, voire à cause d'un parcours académique français (bac) etc., à la fête du « 14 Juillet » ou, plus généralement, à la fête nationale de la République française, hormis les textes fondateurs et celui de l'hymne national (La Marseillaise) : le cas échéant peut-on préciser laquelle, expliquer brièvement pourquoi et en présenter un court extrait ?


J'ai trouvé un poème d'André Frénaud (14 Juillet) et un autre de Victor Hugo (Célébration du 14 juillet dans la forêt) mais de 1865 (et donc sans doute dans un contexte un peu différent). En voici deux très brefs extraits :

Je bois à la joie du peuple, au droit de l’homme
de croire à la joie au moins une fois l’an.
À l’iris tricolore de l’œil apparaissant
entre les grandes paupières de l’angoisse.
À la douceur précaire, à l’illusion de l’amour.

[ André Frénaud, 14 Juillet, ds. Soleil irréductible, 1943-1959 ]


C’est le quatorze juillet.
À pareil jour, sur la terre
La liberté s’éveillait
Et riait dans le tonnerre.

[ Victor Hugo, Célébration du 14 juillet dans la forêt, ds. Les chansons des rues et des bois, 1865 ]

  • 1
    Deux pages de ressources pour axer les recherches : reseau-canope.fr/cndpfileadmin/pour-memoire/… ; litrev.hypotheses.org/tag/14-juillet ; parmi ces références il y a certainement le roman d'Eric Vuillard 14 juillet – Laure Jul 13 '17 at 8:49
  • ca m'etonne que les abrutis habituels n'ont pas declare ca litterature et ferme mechamment.. – George M Aug 31 '18 at 21:03
  • Juste un ajout : contrairement à ce que pensent 99,99 % des Français, le 14 juillet fête nationale n'est pas la prise de la Bastille en 1789 mais la fête de la Fédération (sorte d'union nationale retrouvée) en 1790, au 1er anniversaire de la précédente … – 5915961T Jan 4 at 0:05
0

Indubitablement, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen ! Sauf si vous considerez qu'il s'agit effectivement d'un texte fondateur.


'La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 est un texte fondamental de la Révolution française, qui énonce un ensemble de droits naturels individuels et les conditions de leur mise en œuvre. Ses derniers articles sont adoptés le 26 août 1789'

  • La constitution française met la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 dans les textes fondateurs puisqu'elle les considère « en viveur ». Celui qui a posé la question a écrit : « hormis les textes fondateurs et celui de l'hymne national (La Marseillaise) ». – Laure Sep 5 at 8:49

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy