1

I'm familiar with the plus-que-parfait and its anteriority. If X is a reference point in the past, then the plus-que-parfait verb took place further back than X.

However, I sometimes hear it without any obvious anteriority. A common example seems to be « j'avais pensé », which I feel should be « je pensais » :

J'avais pensé que tu viendrais aujourd'hui.

I see that I'm not the only one to be confused by this; here's a relevant WordReference thread.

The last poster there says this is because the X reference point (« ... avant de me rendre compte que ... ») is implied. But surely that would legitimate the plus-que-parfait all over the place where there's no obvious grammatical reason to use it! Can't we find invisible clauses anywhere we look?

  1. Is this "non-anterior PQP" standard, or familiar or mistaken (from a prescriptivist point of view)?

  2. If it's legitimate, is it isolated to « j'avais pensé » and/or some other small class of verbs, or can you do this with any verb?

  3. As always, is there something obvious I'm missing?

2

Cet emploi du plus-que-parfait exprime bien une antériorité et n'est pas réservé à « j'avais pensé ». Il s'agit d'une antériorité par rapport au moment présent. Grevisse (Le bon usage) dit que « dans ce cas, le moment présent est en quelque sorte considéré comme déjà tombé dans le passé ».

Je dis très souvent :

 Il pleut, je l'avais bien dit.

Un des exemples donné dans Le bon usage:

Me voici pris : on m'avait pourtant averti. (Corneille, Cinna).

Je marche dans une flaque :

 Mince, je ne l'avais pas vue

Il y a un emploi relativement fréquent du plus-que-parfait qui ne marque pas d’antériorité explicite par rapport à un autre fait, c'est pour faire une demande polie. Par exemple, je pars en vacances et je vais sonner chez mes voisins :

J'étais venu vous demander si vous pourriez prendre mon courrier pendant mon absence.

On pourrait exprimer la même chose avec un imparfait :

Je venais vous demander si ....

ou encore avec le présent :

Je viens vous demander si....

Le présent est le plus « direct », l'imparfait, en marquant une certaine distance avec le présent, atténue le sans-gêne que représente la demande, le plus-que-parfait, l'atténue encore plus.

  • Alors il me faudra juste accepter que « le moment présent peut être déjà dans le passé » ! Pas de comparaison donc avec l'anglais que le considère comme erroné. Merci comme toujours. – Luke Sawczak Aug 13 '17 at 16:48

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.