2

Il n'y a pas à chipoter, la tomate ronde est belle et bien la reine des légumes farcis.

Given the core meaning "nibble" of the word "chipoter", does the expression mean "let's not mince words"? I assume "no doubt about it" doesn't quite cut it.

Here, this figurative expression is apparently intended as a joke, simultaneously alluding to the literal meaning of "chipoter" in the light of the "légumes"-oriented context.

  • By the way, the accord in "belle et bien" pulled me up short. Surely it is not grammatical? – Con-gras-tue-les-chiens Aug 30 '17 at 19:44
  • 1
    Should be bel et bien – jlliagre Aug 30 '17 at 19:46
  • 2
    And chipoter now only means to argue in a petty way, the original meaning is lost. – jlliagre Aug 30 '17 at 19:50
  • 1
    @jlliagre So this must be a colloquial equivalent of the English expression "there's no arguing the fact that ...". I wonder what are the synonyms of "il n'y a pas à chipoter"? – Con-gras-tue-les-chiens Aug 30 '17 at 22:31
  • You can say "Il n'y a pas à tergiverser", "Ne tournons pas autour du pot", "Allons droit au but". – Distic Sep 5 '17 at 8:02
3

this figurative expression is apparently intended as a joke, simultaneously alluding to the literal meaning of "chipoter" in the light of the "légumes"-oriented context.

Je doute que quiconque voit une intention humoristique dans l'emploi de chipoter dans la phrase à cause du fait que la discussion porte sur de la nourriture.
Le mot est employé de façon tout à fait courante pour parler du fait de « marchander de façon mesquine » sans que l'on pense à une allusion à de la nourriture.

Il n'y a pas à chipoter ici veut dire que « ça ne sert à rien de discuter ». Celui qui dit ça montre que pour lui toute discussion est inutile. Il aurait aussi bien pu dire :

  • Inutile de discuter.
  • Pas la peine de discuter.

Visiblement tu connais déjà le sens figuré de chipoter, qui a des synonymes, ou quasi synonymes, mais qui sont certainement moins courants que « chipoter » (ergoter, discuter de façon mesquine, barguigner, vétiller (emploi vieilli, du moins en France), donc ce qu'il est peut-être plus intéressant de noter ici c'est que cet emploi du mot est plus ancien que son emploi pour dire « manger du bout des dents », qui, bien qu'encore employé de nos jours, l'est peut-être moins.

Le mot chipoter vient de chipe1 (« chiffon ») avec le suffixe diminutif -oter (1306)

Les sens figurés, « tourmentés, contrarier » et, avec l'idée liée au suffixe, « vétiller, discuter sur des riens » (1531) précèdent le sens propre de « manger par petits morceaux » (1704). Ces deux valeurs sont restées vivaces aujourd'hui. (Dictionnaire historique en langue française, 1992, sld Alain Rey)

1 D'origine germanique et qui a donné chiffe, chiffon en français, chip en anglais

2

Using chipoter to mean "to nibble" is almost lost in current French. It is mostly used to mean "to complain, argue in a petty way about usually insignificant details", i.e. to nitpick, which is close to the original meaning (to annoy, torment).

TLFi

Étymol. et Hist. 1. 1458 chipotrer « tourmenter, contrarier » (Greban, Mist. de la pass., 22. 158 G. Paris, ds Gdf.); 2. 1561 « faire des difficultés, vétiller » (Calv., Comm. s. l'harm. évang., p. 125 ds Gdf. Compl. : chippoter sur chacun mot); 3. 1704 « manger par petits morceaux » (Trév.). Dér. de chipe; suff. -oter*.*

A common synonym is pinailler although il n'y a pas à pinailler is rare. There is also chicaner but it is less common nowadays in France. It might still be used regionally and has a different meaning in Canadian French.

I might then translate that expression by:

No question about it,…

As a side note, bel et bien is adverbial so shouldn't agree to tomate.

  • 1
    upvote for nitpicking! – zeFrenchy Aug 31 '17 at 9:25
  • @Laure Thanks, I wasn't aware it was still locally used that way. Answer updated. – jlliagre Sep 8 '17 at 6:56
  • A google search "chipoter + nourriture" shows it is far from local and it is widely used and understood. – Laure Sep 8 '17 at 13:38
  • @Laure, Tu chipotes… ;-) Pour être clair, je ne connais personne qui emploie «chipoter» pour «grignoter» (to nibble). En revanche, on peut bien sûr chipoter sur la nourriture, c'est à dire refuser de consommer certains plats ou se plaindre et les manger à contre-cœur. – jlliagre Sep 8 '17 at 16:28
  • @Laure Relis la question attentivement ainsi que l'entrée « chipoter » dans le TLFi, premier sens A. – jlliagre Sep 8 '17 at 21:17
-1

Means arguing for no valid reason.

I'm french.

  • 6
    Bienvenue sur French Language. Avant de répondre il vaut toujours mieux consulter un dictionnaire. Chipoter ne veut pas dire discuter sans bonne raison mais discuter, faire des difficultés sur des broutilles, « Ergoter, discuter sur de menues dépenses, marchander longuement et avec mesquinerie. » (TLF) . – Laure Aug 31 '17 at 5:36

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.