1

Dans un article, on rapporte un entretien avec l'écrivain et académicien (F2) Dany Laferrière dont voici un extrait :

C'est extraordinaire, dit-il. Je n'étais pas un fan du dictionnaire, même si je suis écrivain. Et là, je vois que le Dictionnaire de la langue française donne du subversif, ce que je soupçonnais! Car quand on connaît la signification des mots! Simplement savoir que l'origine du mot "travail" vient de torture, [...]

[ Dany Laferrière: le dictionnaire, «grand roman de l'aventure humaine» dans La Presse, 2017-10-20 ]

  • Donner du subversif, à quel emploi/sens de donner ça se rattache au juste, qu'est-ce que ça veut dire ? C'est comme dans donner du coude ?
    • Est-ce la même chose que donner dans, au figuré (TLFi II A 3 a, b ; 4 : croire à/céder à, avoir du goût/un penchant pour ; se laisser aller à, être orienté vers) ?
  • 1
    On dirait que "subversif" (which I'd have called an adjective) est "devenu" (une espèce de?) substantif ici. (Is creating nouns directly from adjectives in French like this "normal" [i.e., "can be done at will"]? If not, could this have something to do with this use of "donner"? ie, "cela donne du [adjective/eg,subversif]"="cela fait chic/subversif"?) – Papa Poule Oct 22 '17 at 18:43
2

Finalement, je suis tenté sérieusement à croire (comme vous [vous] demandiez ailleurs en commentaire) qu’en effet, «[l’on a] simplement ici le sens primaire de donner», c’est-à-dire (pour moi):
«Faire don, offrir»,
comme dans:

Ce livre (voire plutôt: cette [grande] œuvre) offre du subversif [de la lecture subversive] à ses lecteur/trices.

C’est vrai que, d’habitude, on cite/liste plus qu’une seule chose quand on parle de ce qu’un livre peut «nous offrir», comme dans:

Ce livre offre du vécu, de la réflexion, des perspectives;

(de la Préface de Une Afrique s'invente: recherches populaires et apprentissages démocratiques, via GoogleBooks)

Et cette «liste» d’un seul mot/offre me fait repenser sérieusement cette réponse, mais peut-être la notion [subversive?) que le Dictionnaire de la langue française peut être (ou du moins peut offrir du) subversif est suffisante toute seule pour en faire une "liste."

  • 1
    Merci ! Je vois ça un peu plus comme reading this will give (one, you, the reader) courage ou will make the reader + adj., since they will know the origin of these words, for instance work stemming from the idea of torture etc. C'est possiblement davantage rend le lecteur subversif qui correspond le plus à mon interprétation finale, le sens d'offrir est possible mais ne « transforme » pas ou n'a pas d'impact sur le lecteur, et offrir serait à mon avis plus usuel comme tel que donner, comme ds. votre exemple. Ça fait finalement trois interprétations de tout ça, j'adore :) Merci ! – user3177 Oct 24 '17 at 14:58
  • 1
    ... s'aventurer dans qqch., offrir qqch. à qqn, et rendre qqn. davantage/ajouter à la personne qqch... – user3177 Oct 24 '17 at 15:12
  • 1
    @Galèrefranquiste Maybe I missed/am missing something, but the expressions in the last comment that I see (s'aventurer dans qqch., offrir qqch. à qqn, et rendre qqn. davantage/ajouter à la personne qqch) are all good, especially "s'aventurer dans qqch.", which made me think immediately of "to delve into [something/the subversive]" in English, although working back to French from that would probably be best captured by "fouiller dans," which only seems to be getting further and further away from "donner." Oh well! – Papa Poule Oct 24 '17 at 16:39
  • This s'aventurer dans comes from jlliagre's A. & comment and offrir is from yours, whereas rendre is mine. I read yours a bit like to provide. Delves into, right, I thought veers to, but when I checked that verb it wasn't exactly what I thought it was or is not necessarily idiomatic in context. Donner dans I easily associate with something like le dramatique, it's very close to a meaning faire can have, faire dans, almost fall into, glisser. There is this idea imho that you're within something and then you go overboard or it overflows into sth. else, by exaggerating. Tks! – user3177 Oct 25 '17 at 12:32
1

Donne du subversif est ici l'équivalent du plus courant donne dans le subversif, c'est à dire, se laisse aller à, s'aventure dans des écrits subversifs. Il s'agit ici bien sûr d'un trait d'humour de Dany Laferrière.

cf. Donner TLFi :

II.− Emploi intrans.
A.− [Implique une idée de direction vers et de contact, de choc]
3. Au fig. Donner dans.
b) Avoir du goût, un penchant pour; se laisser aller à. Donner dans un vice, un défaut; donner dans la dévotion, le luxe. Ces prétendus hommes charitables, qui font les confits, qui vont à la messe, qui donnent dans la prêtraille (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 894). Je croyais que papa ne donnait pas dans la jeune fille... D'habitude, il est pour femmes mariées, ou pour grues (Colette, Cl. Paris,1901, p. 258):
63. Myrto, spirituelle, bonne et jolie, mais qui donne dans le chic, préfère à ses autres amies Parthénis, qui est duchesse et plus brillante qu'elle... Proust, Les Plaisirs et les jours, 1896, p. 68.
Spéc. Donner dans le ridicule. ,,Se rendre ridicule`` (Ac.).

  • 1
    Quelle que soit l'interprétation (du = de le ou dans le), subversif est ici un substantif pour des idées subversives ou des écrits subversifs. Ce qui m'incite à penser que le sens est plus proche de s'aventure dans que de donne, délivre, fournit, c'est que la première hypothèse traduit un effet plus comique en personnifiant le dictionnaire. Cela dit, les sens sont somme toute assez voisins. PS: On peut se tutoyer sur FSE. – jlliagre Oct 23 '17 at 19:11

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy