3

Si vous voulez bien m’aider à retrouver quelqu'un ? Sophie pour ne pas la nommer. Elle a été mon premier amour.

Je crois constater deux différences majeures entre « pour ne pas la nommer » et l'expression anglaise qui, à première vue, semble s'en rapprocher le plus : « I'm naming no names » ou « who shall remain anonymous ». Enfin, si on prend le sens de « pour ne pas la nommer » au pied de la lettre, du moins.

  1. Avec l’expression « I'm naming no names », l’identité d’une personne que l’on a en tête ne sera pas dévoilée ; elle est bel et bien censée demeurer dans l'anonymat.

    Quant à « pour ne pas la nommer », en revanche, je me demande si elle est invariablement utilisée de manière ironique quand on vient, en fait, tout juste de prononcer son nom ? S’agit-il toujours d’une fausse négation, d’une figure de rhétorique ?

  2. Quand on dit « I hate to name names, but ... » en anglais, on estime que la personne en question est impliquée dans une quelconque activité immorale, d'où la nécessité de révéler son nom.

    Pour ce qui est de « pour ne pas la nommer », s'emploie-t-elle également dans un contexte tel que celui-ci, dénué de la moindre once de connotation négative ?

  • A cool question to which I have nothing substantive to contribute, but I can say that the (literal) English versions (your "I'm naming no names" and "who shall remain anonymous" [as well as "Without naming names"]) is in fact often said with a "wink and a nod toward" [or even with a silent finger pointed to or an arm around the shoulder of) the unmentioned, yet clearly identified, party. – Papa Poule Oct 22 '17 at 23:18
  • @PapaPoule Hi. Indeed. These English expressions, as sarcastic as they may be, retain the anonymous aspect at the end of the day, in which they stand in stark contrast to « pour ne pas la nommer », I think. After all, we say "Mr. you-know-who, who shall remain anonymous", but we don't say "Sophie, who shall remain anonymous" or "I'm naming no names, but Sophie ...". – Con-gras-tue-les-chiens Oct 23 '17 at 0:02
3
  1. Pour ne pas le/la nommer est toujours employé de façon ironique, immédiatement précédé ou suivi du nom de la personne ou de la chose en question.

  2. Cette expression peut s'employer sans aucune connotation négative.

  • Hi. "Ce jeune homme que j'ai rencontré hier soir pour ne pas le nommer" : Alors, cette tournure ne s'entend pas du tout, c’est ça ? – Con-gras-tue-les-chiens Oct 23 '17 at 12:45
  • Oui, cette phrase n'est pas du tout idiomatique. Elle est de plus ambiguë car on a l'impression que c'est hier soir qu'il ne faut pas nommer. – jlliagre Oct 23 '17 at 13:06
3

Il s'agit d'une pure figure de style et de rhétorique, la prétérition pour ne pas la citer. Wikipédia en donne de nombreux exemples, les formes pouvant être diverses.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.