2

Au Québec, on a la locution adverbiale (pas) pour cinq cennes, voire (pas) pour une cent, dans le sens de pas du tout ; je le vois comme le constat de l'absence d'une quantité même infime (comme le iota) : même pas pour cinq cennes, donc pas du tout. Le mot cent (/sɛnt/, essentiellement comme en anglais) pour l'unité monétaire au Canada par exemple (le centième de dollar canadien) est masculin mais il fait l'objet au Québec d'un emploi au féminin avec la graphie cenne et sa prononciation /sɛn/ :

Pas maline pour une cent (J.-J. Richard, Centre-Ville, Montréal, 1973, p. 59, ds. TLFi).
[...] Pas nostalgique pour cinq cennes. (Le Devoir, 23 octobre 2006, ds. Wiktionnaire)


  1. La graphie détermine-t-elle absolument la prononciation, prononce-t-on pour une cent /sɛnt/ ou /sɛn/ ; pour une cent est-elle aussi usuelle ou lexicalisée que pour cinq cennes et y a-t-il une différence dans l'emploi ou le sens de l'une ou l'autre ?
  2. Ailleurs est-ce qu'on a de telles locutions adverbiales qui sont usuelles aujourd'hui avec l'infime quantité monétaire (centime, ce serait 1, 10, ou 25 qui serait encore usuel, ou c'est sou, balle, jeton...) ou autrement, et surtout avec quelle préposition introduit-on le tout et comment formule-t-on : l'adjectif est-il intercalé entre la négation et la locution comme dans les deux exemples ?
  • 1
    À chaud, j'ai pensé à «ça ne vaut pas un kopeck», le kopeck étant bien une unité monétaire de valeur minimale, mais d'origine russe, et à ma connaissance non utilisée dans quelque pays francophone que ce soit. – ﺪﺪﺪ Oct 30 '17 at 0:32
  • @Feelew C'est sans doute sou qui est le commun dénominateur avec un je me dis. Je suis vaguement familier avec le mot kopeck dont vous parlez, je l'aurais déjà entendu à qq. part. Je m'attends à ce qu'ailleurs ds. la francophonie on n'intercale pas entre la négation et le reste mais que négation et la locution précèdent plutôt l'adjectif. À vrai dire je sais pas. Merci ! – user3177 Oct 30 '17 at 4:06
  • 1
    À ma connaissance en France on dit "pas maline pour un sou", "pas maline pour deux sous", "pas maline pour trois sous". – Quentin Ruyant Nov 30 '17 at 11:13
  • 1
    Un exemple d’un lointain passé: Ça ne vaut pas un as! (french.stackexchange.com/q/8000) – ﺪﺪﺪ Apr 4 '18 at 15:16
1

À ma connaissance, «pas cinq cennes» vient de l'expression populaire québécoise, «Ça vaut pas cinq cennes» qui veut dire que l'objet, le produit, le service dont il est question ne vaut qu'on pas qu'on l'achète pour 5 cents. Notez que le q de cinq ne se prononce pas dans cette expression populaire.

  1. La graphie détermine la prononciation de cenne, mais pas de cinq.
  2. La cenne fait référence au cent de la monnaie canadienne.
1

Je réponds d'une perspective française.

Ici le mot cenne est complètement inconnu. Un centième de franc se disait centime (et se dit encore en Suisse). Un centième d'euro se dit encore le plus souvent centime mais on dit aussi cent, prononcé à l'anglaise [sɛnt].

Je suppose que cenne est apparu parce que la succession de consonnes [nt] passe mal en français, et on ne peut pas prononcer le mot cent comme il s'écrit parce qu'on confondrait avec l'homonyme cent [sɑ̃] qui veut dire 100.

Pour dire que quelque chose ne vaut rien, on peut dire que ça ne vaut pas un sou. Il y a d'autres variantes : pas un rond (un ancien synonyme de sou), pas un kopeck (je suppose parce que c'est la plus petite unité, et en plus comme c'est une monnaie étrangère elle ne vaut rien ici), ou plus simplement (mais plus rarement) pas un centime. En langage familier, pas un rond est l'expression la plus courante, surtout pour dire que l'on n'a pas d'argent (« je suis fauché, j'ai pas un rond »). Le sou étant une ancienne unité monétaire qui valait cinq centimes, l'expression québecoise avec « 5 cennes » est probablement une traduction dans la nouvelle unité monétaire. Cependant l'expression correspondant à « pas [adjectif] pour cinq cennes » (Québec) est « pas [adjectif] pour deux sous » (France) (ce qui ferait donc dix cennes).

  • Merci ! Ouais le rond, ça m'avait échappé ça... J'aimais vraiment balle ! – user3177 Apr 28 '18 at 3:17

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy