2

Ici (une étude sur les langues des signes), il y a deux phrases :

 Un des principaux reproches qu’adressent à la langue des signes ses détracteurs est son caractère purement figuratif et, de fait, son incapacité à représenter l’abstraction. Nous allons de suite voir qu’il n’en n’est rien.

Dans la partie marquée, pourquoi a-t-on deux « ne » à la suite ? Je crois qu'un « ne » suffit pour exprimer la négation…

Merci beaucoup.

8

C'est en fait une faute: la forme correcte est il n'en est rien. C'est une faute courante, parce qu'à l'oral, on fait la liaison entre "en" et "est", ce qui induit à penser qu'il doit y avoir un "ne" entre les deux mots.

Your Answer

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.