2

I just said in conversation:

Tant que tu n’arrêtes pas avec ton laxisme, elle ne va pas se prendre en mains de sitôt.

I wanted to express the idea of "growing up and taking her life into her own hands", and I wonder if "mains" should have been in the singular instead:

Tant que tu n’arrêtes pas avec ton laxisme, elle ne va pas se prendre en main de sitôt.

5

According to the Larousse, se prendre en main should stay in singular:

Prendre en main quelque chose, quelqu'un, s'en occuper pour redresser une situation.

3

Le bon usage indique :

Théoriquement, on choisit en main ou en mains selon qu’il s’agit d’une seule main ou des deux. Mais, dans la pratique, cette distinction est de peu d’intérêt. [La version 2000 du dictionnaire de] L’Académie admet aussi le pluriel dans Je lui ai remis votre lettre en MAIN propre (main, I, 2). Au sens figuré, le singulier paraît l’emporter dans des expressions comme prendre EN MAIN les intérêts de quelqu’un, avoir la preuve EN MAIN, etc. ; — le pluriel dans en bonnes mains, en mauvaises mains, en mains sûres.

Le Petit Robert indique lui aussi prendre en main(s) dans le sens de prendre en charge, mentionnant que l’expression date de la fin du XIIe siècle, ce qui lui confère donc un vénérable huit cents et quelques années d’existence.

Quelques autres sources n’indiquent que le singulier, mais ne se prononcent pas du tout sur le pluriel, se contentant de ne pas le mentionner : Larousse, le Dictionnaire d’expressions et locutions de Robert.

À chacun de voir pour soi, donc, si l’on se prend en charge à une ou à deux mains. On peut toutefois noter que dans l’usage autant que dans les outils linguistiques, la prise en charge à une main semble plus populaire¹.


¹ Je laisse à chacun le soin de tirer ses conclusions sur cette troublante statistique.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.