8

Durant mes études, j'ai beaucoup utilisé l'expression est-ce que pour poser des questions. Mais récemment j'ai parlé avec une amie qui est au Québec et qui étudie aussi le français, et je lui ai posé la question : « L'accent est-il un problème pour toi ? ».

J'ai voulu dire « Est-ce que l'accent québecois est difficile à comprendre pour toi ? » (parce que nous avons étudié le français seulement en classe, pas dans le monde réel). J'ai vu la forme interrogative est-il et j'ai voulu l'utiliser. Mais est-ce que mon usage est correct ?

Ca m'ennuie d'utiliser est-ce que tout le temps, et je voudrais utiliser les autres formes. Est-ce qu'on peut m'aider et me renseigner sur les autres formes interrogatives ?

11

Oui, c'est correct.

Si ça vous embête de rajouter "est-ce que" à chaque fois, vous pouvez faire comme 90% des français quand ils parlent et dire simplement:

L'accent est un problème pour toi?

C'est exactement comme la phrase affirmative, mais avec un ton interrogatif.

D'autre part, il serait plus naturel de dire:

L'accent te pose problème?

ou si vous voulez insister sur "accent":

C'est l'accent qui te pose problème?

ou

C'est un problème pour toi, l'accent?

  • J'aurais même dit "C'est un problème pour toi, l'accent ?" – Bruno Jul 4 '12 at 10:19
  • Bonne idée, j'ai édité. – oli Jul 4 '12 at 15:15
  • 1
    ne dit on pas "l'accent te pose-t-il problème ?" plutôt ? – dada686 Jul 4 '12 at 15:54
  • 3
    Grammaticalement correct, mais plutôt dans un écrit formel qu'à l'oral, non? – oli Jul 4 '12 at 18:13
  • @oli Bien d'accord. Cette formulation, avec une inversion en milieu, me semble particulièrement peu naturelle à l'oral. – Circeus Jul 5 '12 at 3:52

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.