2

J'ai déjà fait une petite recherche mais rien n'est certain:
http://chroniquesdunfuturjournaliste.blogspot.co.uk/2012/04/one-again-bistoufly.html

"one again" ou "wanagaine" pourrait en fait être "I won again" qu'aurait proclamé Jeanne d'Arc lors de la bataille d'Orléans (très ancienne expression du coup).

"bistoufly" serait "best to fly" en relation avec les kamikaze, mais une rapide recherche en anglais ne montre aucun lien avec les pilotes japonais ni entre les deux parties de l'expression française. D'après une réponse apportée cette combinaison aurait été popularisé par le Franck Dubosc qui se serait inspiré d'une connaissance.

Pour aller plus loin il faudrait se rapprocher du comédien, ou questionner des anciens pilotes français de la 2GM ayants reçus des instructions en anglais. Une autre possibilité serait à mon avis que Jeanne d'Arc ait dit "I won again and it's best (for the British) to flee !". Mais je ne sais pas comment le flee serait devenu fly.

  • One again a bistoufly ? J'aurais dit plutôt "à la wanagain and bistoufly", parce qu'on dit encore "j'ai rien préparé, j'y vais à la wanagain". – MonsieurTruite Jan 11 '18 at 9:47
  • Il n'y a pas de consensus sur l'orthographe. – WaterBearer Jan 11 '18 at 10:07
  • 1
    I'm voting to close this question as off-topic because it is not about french language. – Toto Jan 11 '18 at 11:00
  • 4
    @Toto Bien qu'elle s'appuie sur du vocabulaire anglais, l'expression « y aller à la one again » n'est utilisée qu'en France. On peut difficilement dire qu'il s'agit d'anglais alors que j'imagine qu'elle rend perplexes les anglophones. Un peu comme un smoking, un parking, faire du footing, jouer au foot ou un tennisman. – jlliagre Jan 11 '18 at 12:50
  • 1
    @Toto : « à la one again », je l'ai entendue, mais il y a longtemps, de l'argo désuet ? Apparemment, combinée avec le « bistoufly » elle est apparemment utilisée par Frank Dubosc et c'est de là que sort les histoires de Jeanne d'Arc & de Kamikaze l'auteur de la question (un petit lien aurait été utile). La « francisation » des termes anglais oraux est intéressante et je trouve qu'elle a sa place ici, c'est une étymologie contemporaine dira-t-on ? Après tout, « barbare » trouve une origine similaire (mauvaise compréhension, reproduction vague des termes étrangers). – Larme Jan 11 '18 at 14:40
8

Un début de réponse dans une interview de Frank Dubosc en 2008 dans Le Parisien:

— Beaucoup de fans se demandent ce que veut dire « One again et bistoufly ».

— Rien. C'est une phrase que j'ai piquée à José, mon éclairagiste. Chaque fois que je le dis sur scène, c'est comme un cri de ralliement avec mon équipe technique. La prochaine, ce sera « Swing, love and kiss ».

Il faudrait donc retrouver ce José (que je soupçonne d'être d'origine marseillaise) pour avoir le fin mot de l'histoire...

  • Intéressant, oui il faudrait le retrouver pour savoir ce que veut dire bistoufly, car "best to fly" n'évoque rien de particulier aux anglophones. – WaterBearer Jan 11 '18 at 23:30
  • @user2534 Qu'est-ce que tu comprends pas dans "ça veut rien dire" ? On peut très bien inventer des expressions, on le fait tout le temps. Pourquoi ça doit avoir une origine, venir de quelque part ? L'origine ça peut juste être "un truc random qui sonne anglais" – Teleporting Goat Jan 11 '18 at 23:40
  • Il n'y a pas de raison particulière pour que ça doive évoquer quoi que ce soit aux anglophones. Je doute que José soit anglophone. Bistoufly est peut-être simplement une évolution de bistouquette... :-) – jlliagre Jan 11 '18 at 23:54
  • @TeleportingGoat Je ne crois pas que les expressions naissent de cette manière, mais si tu as des exemples je t'écoute. Une expression a un sens qui vient en partie de l'origine des mots qui la compose et de l'autre partie de ce que l'auteur veut exprimer. "un truc random qui sonne anglais" aurait defacto pour origine une phrase anglaise déjà entendue. – WaterBearer Jan 12 '18 at 0:02
  • 1
    1. Évidemment car ces explications ne tiennent pas la route, sont inventées de toutes pièces puisqu'elles ne font pas référence à l'éclairagiste de Frank Dubosc qui a sans guère de doute inventé le mot bistoufly inconnu auparavant. 2. Le yiddish est une langue germanique, pas « du mauvais allemand ». 3. Schmilblick n'est pas utilisé que dans la phrase « c'est pour faire avancer le schmilblick » qui n'est apparue qu'une vingtaine d'années plus tard. On peut aussi simplement dire schmilblick pour remplacer truc, machin. – jlliagre Jan 12 '18 at 1:19
1

Je suis quasiment sûr que l'expression a été inventée de toutes pièces par Franck Dubosc, je vois pas pourquoi elle aurait besoin d'avoir une origine.

Je crois que j'ai trouvé le même article que toi, mais je pense pas que ce soit une source fiable.


J'ai fait des recherches pour expliquer mon résultat :

D'abord, voilà ce que j'ai trouvé comme article. Ça parle de Jeanne d'Arc et de Kamikazes, il y a des chances que ce soit celui-là. Il y a aucune source, aucune explication, l'auteur semble sortir les infos de nulle part. Beaucoup d'autres pages essayant d'expliquer les origines citent cette page.

"Yahoo avait déjà trouvé la clé de l'énigme." Ah bon ? Où est le lien de la discussion où ils ont trouvé la clé ?

On nous explique que Jean d'Arc aurait dit "won again" contre les anglais. Ah. Donc apparement l'expression aurait été utilisée depuis la guerre de 100 ans, et hop ça devient une expression en français trouvée dans aucun texte et utilisée uniquement par Franck Dubosc. Logique.

J'ai trouvé un autre site qui sort aussi des infos de nulle part sans source, c'est peut-être de là que viennent les infos du premier article.

D'ailleurs tous les résultats pour "won again Jeanne d'Arc" retournent vers des sites qui parlent de l'origine de l'expression, ça semble exister nulle part ailleurs.

Je vais m'arrêter là et pas parler des kamikazes, tout ça pour dire que je pense que l'origine à Jeanne d'Arc n'a aucun sens, c'est une explication ad hoc qui apporte plus de questions que de réponses.

  • C'est difficile de créer une expression de toute pièce. Il y a toujours une origine car c'est fait de plusieurs choses connues. On connait déjà l'origine de la première partie, manque celui de la seconde. – WaterBearer Jan 11 '18 at 23:36
  • @user2534 Sources sur l'origine de la 1ère partie ? – Teleporting Goat Jan 11 '18 at 23:41
  • Ok retour à la case départ alors. – WaterBearer Jan 12 '18 at 1:14

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.