1

On a un sens du verbe reconnaître en défense pour « effectuer une reconnaissance sur le terrain pour repérer les lieux, observer la position de l'ennemi »(TLFi) ; dans le domaine maritime pour un sens similaire on dit que ce serait synonyme d'« effectuer la reconnaissance de »(TLFi). On a des traductions d'une citation1 en langue anglaise employant le verbe reconnoitre :

Il fait personnellement une reconnaissance du terrain [...]
Il fit personnellement une reconnaissance du terrain [...]
Il fit personnellement la reconnaissance du terrain [...]
Il reconnut lui-même le terrain [...]
Il fit lui-même reconnaissance du terrain [...]

Pourquoi trouverait-on une tournure plus claire/usuelle pour traduire ou pour exprimer l'action ?

  • Avec le complément du terrain, l'emploi en défense et le contexte/style de la citation, quelle nuance introduirait l'emploi d'un article défini (la reconnaissance) dans la phrase ?
  • L'ellipse de l'article (faire reconnaissance de) est-elle concevable (comme avec faire connaissance de) ; est-ce d'un registre différent ?
  • Le fait que le verbe reconnaître soit bien usuel en français le rend-il moins apte à exprimer l'action de faire une/la reconnaissance dans la citation ?

1 Lt. John Brillant, M.C., late Quebec R. — For most conspicuous bravery and outstanding devotion to duty when in charge of a company which he led in attack during two days with absolute fearlessness and extraordinary ability and initiative, the extent of the advance being twelve miles. On the first day of operations shortly after the attack had begun, his company's left flank was held up by an enemy machine gun. Lt. Brillant rushed and captured the machine-gun, personally killing two of the enemy crew. Whilst doing this, he was wounded but refused to leave his command. Later on the same day, his company was held up by heavy machine-gun fire. He reconnoitred the ground personally, organised a party of two platoons and rushed straight for the machine-gun nest. Here 150 enemy and fifteen machine-guns were captured. Lt. Brillant personally killing five of the enemy, and being wounded a second time. He had this wound dressed immediately, and again refused to leave his company. Subsequently this gallant officer detected a field gun firing on his men over open sights. He immediately organised and led a “ rushing ” party towards the gun. After progressing about 600 yards, he was again seriously wounded. In spite of this third wound, he continued to advance for some 200 yards more, when he fell unconscious from exhaustion and loss of blood. Lt. Brillant's wonderful example throughout the day inspired his men with an enthusiasm and dash which largely contributed towards the success of the operations.

[ Texte en format condensé du Fourth Supplement to The London Gazette du mardi, le 24 septembre 1918, décernant la Croix de Victoria (Victoria Cross) à différents officiers, dont le lieutenant Jean Brillant VC, MC (1890-1918 : Villers-Bretonneux). ]

3

La formule/collocation consacrée est partir en reconnaissance. Je ne sais pas si l'usage de reconnaître seul pour cette cette expression est commun dans le langage militaire (auquel cas ce serait acceptable), mais ce n'est certainement pas un usage du langage courant.

En l'occurrence, je croit que la formulation il fit lui même la reconnaissance du terrain serait la plus naturelle.

  • Merci ! Est-ce que partir en reconnaissance prend le complément prép. du terrain ; le TLFi dit sur/jusqu'à avec pousser ? N'hésitez pas à présenter le bout de phrase ainsi remanié (partit personnellement en reconnaissance du terrain ??) dans votre réponse... – user3177 Mar 16 '18 at 3:47
  • Non, ces complément sont optionnels, mais il est vrai que reconnaître le terrain est probablement plus commun que reconnaître seul. En général, une reconnaissance se fait dans le cadre d'un mouvement de troupe planifié, et les intervenants sont tous bien au courant d'où elle s'effectue, donc ce détail n'est pas obligatoire. – Circeus Mar 16 '18 at 13:59

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy