2

Ailleurs on a mentionné le coup de chapeau (1634 chez Corneille) en substantif, que Larousse en ligne définit comme le/l' « salut donné en soulevant son chapeau ; hommage, témoignage d'admiration, de considération » et le TLFi comme l' « Hommage que l'on rend à quelqu'un ou à quelque chose » On donne le syntagme au pluriel donner des coups de chapeau pour saluer au TLFi. Le type de coup dont il s'agit c'est celui « [Avec une idée de simple mouvement] Mouvement d'un organe, d'une partie du corps, d'un élément et de tout ce qui est susceptible de servir d'instrument » (TLFi coup B.).

Par ailleurs on a « Tirer son chapeau à quelqu'un, lui reconnaître une supériorité, un mérite » (Larousse en ligne), qu'on trouve aussi dans une section de locutions familières au TLFi : « Tirer son chapeau. Chapeau bas ou absol. chapeau! Pour exprimer l'admiration : 21. Je vous tire mon chapeau jusqu'à terre, ma charmante, pour votre exploit d'hier. (M. de Guérin) [...] 22. [...] Chapeau bas, messieurs! (Camus) ». Et qu'on trouve aussi dans une liste de syntagmes avec le premier : « porter la main à son chapeau, soulever, ôter, tirer son chapeau, donner des coups de chapeau (pour saluer); tendre son chapeau (pour mendier) » (TLFi).


Comment se comparent-ils ; ont-ils des fonctions différentes :

  • Au figuré, le coup de chapeau a-t-il une forme verbale, s'agit-il bien de (donner (un (coup de (chapeau)))) ; comment le sujet verbalise-t-il son action à la première personne du singulier (comme je vous tire mon chapeau), ou est-ce que ça s'exprime toujours sans verbe, avec ou sans l'article indéfini, est-ce que ça se réduit aussi à « chapeau (bas) ! » ?
  • Reconnaître un mérite à quelqu'un, lui tirer son chapeau, n'est-ce pas là l'essence de la sémantique de l'hommage, le coup de chapeau : y a-t-il bien une différence de sens ; autrement peut-on généralement qualifier le lien entre les deux ou leurs types d'emplois respectifs, est-ce autre chose que la différence entre un syntagme et une locution verbale (figée) ?
  • I think it's what differs "tips fedora" from "hats off" ? or m I wrong ? – Abr001am Mar 18 '18 at 15:27
  • the idiom "tips fedora" doesn't just mean to mock restrictedly to this urban difinition, it takes other dimensions like "to pay recognition" or "to salute" someone. – Abr001am Mar 18 '18 at 19:17
  • @Abra001 I hear you, I'm not a native speaker and I don't mean to make any assertions about English language usage, my point is that meaning is only one element. I understand both expressions perfectly in context, they're connected in terms of meaning yet not interchangeable. Just curious about why and how.... Thanks! – user3177 Mar 18 '18 at 19:32
1

After thinking about it, I would suggest this: “Je lui tire mon chapeau”, “je vous tire mon chapeau” is the expression used when you personally want to say how impressedyou are by someone for doing something. It is used in conversation, to say, my hat off to you, Way to go! Kudos to you!

“Un coup de chapeau” conveys the same feeling, but I have seen it in articles, or mentions on the TV: “un grand coup de chapeau á Mr or Mme X for raising so much money for the Red Cross”. The author or anchor person is not speaking personally, but on behalf of a larger - not specially defined -group: a salute to what should be generally considered as an achievement. You never hear “tu lui tires ton chapeau”. And you never hear “les Français lui tirent leur chapeau”. With the verb phrase, it is personal. Un coup de chapeau is exactly the same sentiment, but when you are not speaking for yourself. Some columns in newspapers would have the title: “coup de chapeau à...” : special kudos, salute to...

Of course, you can also personally say: “je pense que cette personne mérite un coup de chapeau”: you take your hat off to him/her and think others should do too!

  • Thank you! So the same sentiment, personal vs. s.o. else's, l'article défini un... Do you think that the coup de chapeau used in that fashion is still associated with the verb donner, like the literal meaning (Lysandre sort de chez Célidée, et passe sans s’arrêter, leur donnant seulement un coup de chapeau., ds. Corneille, La Galerie du Palais, description de la scène), irrespective of whether it can be used with other verbs like mériter you suggested? – user3177 Apr 5 '18 at 6:01
  • Améraldor, I wrote you an answer but it appears to be far too long for comment boxes. I am completely new to the forum, so I don't know whether to post it in a new answer, or edit my first post and add there. What do you recommend? – Constance Apr 5 '18 at 14:16
  • 1
    Thanks fpr that advice . I think I may have just unlocked the chat option you describe. Back ro your question, I shortened my answer: yes, Donner (un coup de chapeau) is still used, except... only figuratively! "Nous allons donner un coup de chapeau à..." (even "faire" un coup de chapeau, I think I have heard), but now it is a show of respect not necessitating a physical hat. I think if you heard someone saying "il m'a donné un coup de chapeau ce matin", you'd want to tease the person and ask them to elaborate: "what do you mean, did he hit you? " 😋 – Constance Apr 5 '18 at 20:27

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy