1

J'ai remarqué que le suffixe -bole est utilisé dans un certain nombre de mots, de sens pourtant parfois éloignés:

symbole, hyperbole, métabolisme...

Pourtant après avoir effectué des recherches, il s'est avéré que le suffixe -bole vient du grec ancien bolê qui signifie "jeter". Comment expliquer la relation entre l'action de jeter et le sens de tous ces mots ?

1

Cette relation n'est pas spécifique au français mais existait déjà dans les mots latins et avant eux grecs dont ils sont issus :

Voici ce qu'en dit le TLFi

Symbole : Empr. au lat.symbolum « pièce justificative d'identité, signe de reconnaissance » lat. chrét. « symbole de la foi, le symbole des apôtres, profession de foi au baptême; signe allégorique, figure; écot, festin par écot », lui-même empr. au gr. σ υ ́ μ β ο λ ο ν « signe de reconnaissance (objet coupé en deux, dont deux personnes conservaient chacune la moitié), jeton; signe d'une convention, signe de ralliement; emblème, symbole; convention », dér. de σ υ μ β α ́ λ λ ω trans. « jeter ensemble, mettre ensemble, réunir » intrans. « se rencontrer avec (quelqu'un) »

Hyperbole : Empr. au lat.hyperbole, gr. υ ̔ π ε ρ ϐ ο λ η ́ terme de rhét., attesté également en gr. comme terme de math. au sens de « section conique », dér. de υ ̔ π ε ρ ϐ α ́ λ λ ω « lancer par-dessus ou au-delà », « dépasser », « surpasser », formé de υ ̔ π ε ́ ρ « au-dessus, sur » et β α ́ λ λ ω « jeter ».

Métabolique (métabole) : Empr. au lat. de l'époque impériale metabola, metabole «id.» (comme terme de rhét. et de mus. chez Quintilien; cf. TLL), lui-même empr. au gr. μ ε τ α β ο λ η ́ «changement», de μ ε τ α β α ́ λ λ ε ι ν «retourner, changer, transformer», de μ ε τ α ́ v. méta- et de β α ́ λ λ ε ι ν «lancer, jeter», v. aussi baller.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.