3

Quel est le meilleur moyen d'exprimer les notions de "bottom up" (décision qui est construite à partir de la base) et "top down" (décision qui vient du sommet de la hiérarchie)? J'ai trouvé "de bas en haut" ou "de haut en bas" comme traduction, mais je ne trouve pas ça très parlant en français.

3

Je propose les termes «ascendante» et «descendante».

Ces termes et semblent s'appliquer tant dans le domaine de la gestion que dans celui de la communication. Le court article Wikipédien Approches ascendante et descendante traite du sujet.

| improve this answer | |
2

Pour une décision qui vient du sommet de la hiérarchie on dirait "une décision qui vient d'en haut".

Une alternative (qui a l'avantage, en plus, d'être à la mode), est de parler d'un mode de décision "vertical" pour "top down" (les ordres viennent d'en haut) et "horizontal" quand c'est censé être "bottom up".

Je ne connais pas vraiment d'expression qui fait le miroir avec "une décision qui vient d'en haut". Parler de décision qui "vient d'en bas" me paraît pousser un peu loin le bouchon. À la limite une périphrase, "construite avec la base" comme dans la question. Mais ce n'est pas très joli.

| improve this answer | |
2

That’s a good question. There is no exact equilavent, to the point that you often hear people directly use the English, “un modèle top down, bottom up (pronouce toppe-daoune, botome-eup), in jargony professional lingo.

I would probably use descendant/ascendant, but in brackets, I’d specify what I mean with the English expression in italics or between inverted comas.

Bottom up change can translate as : changement venu de la base, changement d’origine citoyenne ou locale.

Top down decision can be: décision qui vient d’en haut, although that covers the fact it’s from the top, but not that it’s going down that much...

I think it will depend on WHAT is top-down/ bottom up: is it progress? Is it a decision? Evolution? Problems? You may find a proper but different translation for each...

| improve this answer | |
2

Bien qu'ascendant et descendant traduisent très bien bottom up et top down, je trouve que dans le cas précis de la question, « décision ascendante » et « décision ascendante » sont peu compréhensibles et d'ailleurs inconnus de google books :

enter image description here

On pourra plutôt opposer « décision hiérarchique » et « décision collégiale » comme le graphique suivant, extrait de de la page http://organizationalphysics.com/2016/10/13/top-down-vs-bottom-up-hierarchy-or-how-to-build-a-self-managed-organization/ le suggère :

enter image description here

Une décision hiérarchique est prise par un individu qui en a la prérogative (et qui n'est pas forcément au sommet de la hiérarchie). Elle ne peut pas être contestée par les personnes situées en dessous de lui dans la hiérarchie. Ça correspond bien à top-down.

Une décision collégiale est prise par un groupe (donc forcément avec un mécanisme de gestion des conflit, souvent un vote à la majorité simple) et s'impose à tous. Elle est prise par un groupe plus ou moins restreint d'individus (le collège) parfois situés en haut de la hiérarchie. Si l'on souhaite indiquer que la décision a été prise par un ensemble plus large de participants, on peut alors opposer :

  • décision unilatérale hiérarchique (top-down)

à

  • décision collective consensuelle (bottom-up).
| improve this answer | |
  • Je ne pense pas que "décision collégiale" soit adapté. "Collégial" signifie que la décision a été prise par un groupe de personnes plutôt que par une seule personne. Par exemple, les décisions d'un conseil d'administration sont collégiales. On ne peut pas pour autant dire qu'elles "viennent d'en bas". – N.I. Apr 6 '18 at 17:13
  • @NajibIdrissi Je comprends l'objection mais dans la vrai vie, une décision qui vient d'en bas est forcément consensuelle, elle est donc aussi collégiale. – jlliagre Apr 6 '18 at 18:08
  • 1. Épargne-moi ce ton paternaliste. 2. Tu n'as visiblement pas compris l'objection. Une décision "collégiale" peut aussi bien venir "d'en haut" que "d'en bas". J'ai donné l'exemple d'un conseil d'administration. Ça n'a donc aucun sens de recommander cette expression pour distinguer une décision qui vient d'en bas et pas d'en haut, vu qu'une décision collégiale peut très bien venir d'en haut. – N.I. Apr 6 '18 at 18:19
  • @NajibIdrissi Désolé si tu perçois un ton paternaliste. J'ai bien compris qu'une décision collégiale ne vient pas forcément du bas de la hiérarchie. Je pense quand même que cette expression correspond à bottom-up dans le cas précis de la question mais ce n'est qu'une opinion que je n'impose à personne. – jlliagre Apr 6 '18 at 18:28
  • Ce n'est pas une question d'opinion. "Une décision collégiale fut prise de changer la couleur du logo de l'entreprise." Est-ce que dans cette phrase on arrive à dire si c'est venu d'en haut (le conseil d'administration par exemple...), ou d'en bas ? Non. – N.I. Apr 6 '18 at 18:48

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.